Où et comment Proximus installe la fibre optique à Namur

Le 4 février 2017 par Grégoire Bourguignon (5651 lectures) Modifié le 6 février 2017.

Voici la carte de la zone de déploiement et les détails pratiques. A la clé : une vitesse Internet de 220 Mbps, la valeur de votre bien immobilier qui augmente, et Namur future première smart city wallonne ?


(JPEG)

Maxime Prévot, le bourgmestre de Namur, et Dominique Leroy, la CEO de Proximus, nous ont expliqué hier après-midi à l’hôtel de ville de Namur en quoi consiste le plan « La fibre à Namur » (FTTH) de Proximus.

(JPEG)

Le déroulement des travaux

Il y a 70 ans, dans les années 1950, la RTT installait deux lignes téléphoniques dans chaque habitation (deux paires de cuivre). Aujourd’hui, Proximus se lance à nouveau dans un grand projet : installer deux fibres optiques dans chaque logement.

Voici la carte de la ville concernée par le déploiement de la fibre optique de Proximus. En mauve, les quartiers dans lesquels les habitations seront raccordées directement à la fibre optique de Proximus :

(JPEG)

Les travaux débuteront au printemps 2017 par la corbeille, c’est-à-dire le centre-ville situé entre la gare et le grognon, simultanément à 4 zonings situés en périphérie. Ensuite, ce sera au tour de la périphérie : de l’autre côté de la gare, Saint-Servais, Salzinnes et la moitié de Jambes.

La durée des travaux sera courte : une semaine par pâté de maison, 4 semaines par quartier.

(JPEG)

Proximus dispose déjà d’un réseau de fibre optique pour alimenter chaque armoire de rue VDSL2 (ROP). Chaque habitation sera donc maintenant connectée aux ROP’s, afin d’éviter le recours au cuivre sur les derniers mètres comme actuellement.

(JPEG)

Pour limiter les désagréments des travaux et aller vite, Proximus posera sa fibre optique en façade partout où c’est possible et où la ville est d’accord. Cela permet de tirer 500 mètres de fibre par jour, contre 100 mètres par jour lorsqu’il faut ouvrir les trottoirs.

(JPEG)

Le réseau est passif. Les petites boites noires ne sont pas alimentées en électricité. Aux endroits où les bâtiments ne sont pas mitoyens, Proximus ouvrira le trottoir.

(JPEG)

Avantage pour les propriétaires des maisons et appartements concernés

Chaque habitation recevra 2 fibres optiques. Une principale et une de réserve. Un petit boitier blanc de ce type sera installé dans chaque maison et appartement. Le code UTAC indiqué dessus permet de situer l’habitation dans le réseau.

(JPEG)

L’installation est gratuite lorsque Proximus effectue les travaux dans votre rue. Elle sera payante si vous la demandez après les travaux. Il n’est pas nécessaire d’être client Proximus, ni obligatoire de le devenir par la suite. Ce n’est qu’un raccordement physique au réseau.

Nous vous conseillons d’accepter l’installation gratuite lors des travaux. Cela augmente la valeur de votre bien immobilier s’il est connecté à la fibre optique. Il n’y a aucune obligation d’achat par la suite.

Avantage pour les clients Proximus situés dans la zone fibrée

Nous doublons chaque année le volume de données que nous échangeons via notre connexion Internet. Nous avons de plus en plus d’écrans connectés simultanément.

Les clients Proximus connectés à la fibre optique reçoivent une vitesse de base de 220 Mbps et peuvent ajouter une option à leur abonnement pour atteindre les 350 Mbps.

Une installation fibre ressemble à ceci :

(JPEG)

Un nouveau boitier blanc vient s’intercaler entre la prise fibre et le modem B-box 3. Ce boitier transforme la lumière en Ethernet. Plus besoin de la prise de téléphone (cuivre).

Avantage pour la ville de Namur

Le bourgmestre Maxime Prévot pense que l’arrivée de la fibre optique peut être un élément pour convaincre des habitants à revenir vivre dans le centre-ville, ainsi que des entreprises ayant leurs bureaux en périphérie.

Proximus profite de ce déploiement local pour prévoir l’arrivée de la fibre au pied du mobilier urbain : arrêts de bus, écrans publicitaires, feux, éclairage public, poubelles, passages pour piéton, places de parkings, etc. L’idée est de préparer Namur à devenir une smart city, une ville intelligente.

(JPEG)

Proximus en profite aussi pour prévoir l’arrivée de la fibre pour ses futures antennes 5G. Mais il est encore trop tôt pour en parler : la norme 5G n’est toujours pas fixée au niveau international. Le but ultime étant la circulation automatique de véhicules sans chauffeurs.

(JPEG)

La réponse de Proximus à la lettre d’Orange

(JPEG)

Suite à la question d’un journaliste dans l’assemblée, Dominique Leroy a répondu à la lettre que le nouveau patron d’Orange Belgique lui avait écrite. Michaël Trabbia lui proposait d’investir ensemble dans la fibre optique, en se partageant les villes et les quartiers. Cela irait plus vite, et cela coûterait moins cher à chaque opérateur, et donc au client final. Orange a cette expérience en France.

Proximus n’est pas d’accord de partager l’installation de la fibre dans les centres urbains. L’opérateur couvrira lui-même le centre des grandes villes de Belgique et réalisera son plan comme prévu. Par contre, la CEO s’est montrée ouverte à une collaboration avec Orange dans les zones rurales.

A la campagne, Proximus teste cependant une solution propre : l’agrégation d’un signal ADSL2+ et d’un signal 4G. Cela permet d’augmenter la vitesse Internet des clients situés loin des bornes. Entre ville et campagne, il y aura toujours le VDSL2, dont le débit, actuellement plafonné à 100 Mbps, pourra être porté à 200 Mbps à l’avenir en ajoutant des ROP encore plus près des bâtiments.

Dominique Leroy s’est également montrée ouverte à la location de ses fibres aux opérateurs alternatifs, sous contrat wholesale. Cela permettrait aux opérateurs qui n’ont pas de réseau de pouvoir utiliser le réseau fibre de Proximus. De cette manière, des opérateurs comme Orange, EDPnet ou Scarlet pourraient monter sur la fibre. Actuellement, Orange loue les réseaux du câble coaxial de VOO et Telenet pour connecter ses clients à l’Internet et à la TV. Encore faut-il que le régulateur IBPT fixe des prix de gros raisonnables.

Les villes suivantes

Proximus entame simultanément les mêmes travaux à Anvers. Suivront ensuite, dans le désordre, d’autres quartiers de Bruxelles (le quartier Anspach est déjà en cours), Gand, Charleroi et Roulers.

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les Indépendants et Entreprises :


Pack SFR Business Black
91,36 €
Pack VDSL Small Business + Téléphonie
54,39 €
Bizz Office
71,39 €
Basic Internet + TV Digitale + Mobile King Supersize
73,70 €
Pack Trio + Mobile Hot
57,00 €
DUO wahoo + VOOmobile toudoo
66,95 €
TéléSAT All-in-One Basic
59,90 €

Promotions

Comparateur

Opérateurs

Abonnements

On aime aussi : Hébergement serveur Belgique - GamerZ.be - BricoZone.be