0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

100 millions d’utilisateurs UMTS en 2006 ?

14/10/2003 - Patrick Lottin - vu 7717 fois

Siemens croit que l'UMTS, la technologie qui succédera au GSM, décollera plus rapidement que prévu. Le coût des appareils reste un frein pour les opérateurs.

La téléphonie mobile de demain existe déjà aujourd’hui. C’est ce message que le géant allemand Siemens a voulu faire passer lors d’une grande conférence sur l’UMTS, la technologie amenée à succéder au GSM, organisée a Vienne. Comme l’a précisé Rudi Lamprecht, le patron de Siemens Mobile, le choix de la capitale autrichienne n’était pas anodin. « L’Autriche est le seul pays au monde avec le Japon à avoir déjà deux réseaux UMTS en phase commerciale », dit-il.

Mais surtout, le responsable de Siemens en a profité pour tenter de ranimer la flamme autour de l’UMTS. Ces dernières années, cette technologie a en effet surtout fait parler d’elle par les coûts exorbitants des licences pour l’exploiter - surtout au Royaume-Uni et en Allemagne -, ce qui a contribué à la dégringolade boursière de quelques gros opérateurs télécoms. Les obstacles techniques se sont aussi révélés plus importants que prévu et la plupart des opérateurs ont décidé de reporter leurs investissements en la matière. Du coup, certains analystes estiment que le véritable essor de l’UMTS, s’il a lieu, ne sera que pour 2007 ou 2008.

Rudi Lamprecht a tenu à dire qu’il ne partageait pas ce pessimisme. Pour lui, l’UMTS se trouve dans la même phase que le GSM au début des années 90 et il n’y a donc aucune raison de remettre en cause son succès futur. « Selon nos estimations, il y aura 2 millions d’utilisateurs UMTS d’ici la fin de cette année », affirme-t-il. « Ce chiffre devrait passer à 12 millions fin 2004, 40 millions fin 2005 et plus de 100 millions fin 2006 ».

Siemens espère jouer un rôle important dans ce développement, tant au niveau des infrastructures qu’au niveau des appareils. Ce jeudi à Vienne, le fabricant allemand a d’ailleurs présenté le U 15, un téléphone compatible avec toutes les grandes technologies existantes (GSM 900, 1800 et 1900, GPRS, UMTS). Impossible par contre de savoir combien cet appareil va coûter ni en quelle quantité Siemens espère le vendre. « Cela se chiffrera en milliers, pas en millions », se contente de préciser le patron de Siemens Mobile. Il rajoute qu’il espère atteindre une part de marché plus importante dans l’UMTS que dans le GSM, où sa société était fin 2002 quatrième mondiale avec 8,2pc.

Prix exorbitant

Il est intéressant de comparer le discours de Siemens à celui de Hutchison, un des deux opérateurs UMTS autrichiens, qui compte entre 10000 et 20000 clients cinq mois après son lancement. Selon Maritheres Paul, sa porte-parole, ce nombre est moins élevé que ce qui avait été prévu initialement. En cause : le peu d’appareils disponibles et le prix exorbitant de ceux qui se retrouvent dans les vitrines. Elle estime également qu’il faut du temps pour expliquer aux consommateurs les avantages de l’UMTS par rapport au GSM (videophonie, téléchargement de films, connexion Internet plus rapide, etc). Maritheres Paul précise aussi que beaucoup d’opérateurs GSM ne se focalisent pas encore assez sur l’UMTS. Et elle cite le cas de Mobilkom, l’autre opérateur UMTS autrichien, qui ne compte encore que 1500 clients six mois après son lancement.

Source : La Libre Belgique

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :