L’Internet mobile 3G : la connexion Internet partout ?

23/03/2009 - Grégoire Bourguignon - 42440 views - Edit 15/10/2010

Une des dernières inventions des opérateurs GSM, c'est de proposer l'accès Internet à votre PC portable, où que vous soyez. C'est leurs nouveaux réseaux 3G qui le permet, couplés à un modem USB 3G. Ce sont les technologies GPRS/EDGE (2G), et UMTS/HSDPA (3G).

Partout où vous captez du réseau, vous avez accès à l’Internet sur votre PC portable. Plus besoin d’être au bureau, à la maison, ou proche d’un hotspot wi-fi. Et cela fonctionne même en déplacement à l’étranger (en roaming). Mais dans ce cas, la facture est salée. Pour un usage en Belgique par contre, les tarifs sont devenus abordables, et ils continuent de baisser.

Internet mobile, partout en Belgique ? Et à quelle vitesse ?

(JPEG) La couverture dépend de votre opérateur, et la vitesse disponible dépend de l’endroit où vous vous situez. En règle générale, plus vous vous trouvez proche d’une ville, plus la vitesse est grande. En plein centre de Bruxelles par exemple, Proximus et Mobistar fournissent déjà du 7,2 Mbps, ce qui est énorme puisque comparable à une connexion Internet fixe. Plus vous vous éloignez des grandes villes, moins la vitesse est élevée. En pleine campagne, la vitesse peut tomber à 250 kbps. Cela reste suffisant pour consulter ses e-mails, naviguer normalement et effectuer des opérations bancaires. Mais pas pour regarder des vidéos, écouter une webradio, télécharger un gros fichier, etc.

Vitesse espéréeGrandes villesPériphéries & autoroutesRoutes importantes, petites villesCampagne profonde
Proximus 7,2 Mbps 3,6 Mbps 3,6 Mbps 250 kbps, 50 kbps
Mobistar 7,2 Mbps, 3,6 Mbps 1,8 Mbps 250 kbps 250 kbps

EDIT mai 2010 : BASE est encore occupé à déployer son réseau 3G et ne propose pas encore d’abonnement Internet mobile pour ordinateurs portables.

Que peut-on faire concrètement sur l’Internet mobile ?

(JPEG) Qu’elle que soit la vitesse que vous recevez, vous pouvez gérer vos e-mails, votre compte bancaire, naviguer sur des sites d’informations, facebook & co, et utiliser une messagerie instantanée.

A partir du moment où vous souhaitez regarder un album photo, une vidéo sur youtube, placer de nouvelles photos sur votre blog ou facebook, éventuellement écouter une webradio, télécharger un mp3, et même émettre un appel skype par exemple, il vous faut idéalement minimum du 1,8 Mbps. Ces applications fonctionnent toutes en deça, mais il faut alors prévoir le temps nécessaire, et s’attendre à ce que la webradio et skype ne fonctionnent pas parfaitement.

Quel équipement faut-il ?

Il suffit de vous équiper d’un modem 3G (intégré dans votre PC ou externe sous forme de clé USB) et de souscrire à un abonnement de type Internet mobile.

(JPEG) Pour le modem 3G, si votre PC n’en intègre pas un d’usine, les opérateurs en proposent un directement pré-configuré : il n’y a plus qu’à y insérer la carte SIM fournie et de le connecter à votre PC. Le logiciel qui gère la connexion s’auto-installe et vous invite directement à entre votre code PIN. Lorsque vous commandez votre abonnement, spécifiez que vous n’avez pas encore de modem 3G. En général, les opérateurs vous l’offre, au tout au moins une bonne réduction, lorsque vous souscrivez à un abonnement.

Libre à vous d’en récupérer un autre part, notamment sur Ebay, mais alors vous devrez peut-être le craquer (la plupart d’entre eux sont bloqué sur le réseau d’un opérateur) et le configurer vous-même. Cela n’est pas compliqué en soi (le seul paramètre à connaître est l’adresse du « point d’accès » , c’est-à-dire internet.proximus.be pour Proximus, internet.be pour Mobistar, et gprs.base.be pour BASE) mais le service client de votre opérateur peut ne pas savoir vous aider si cela ne fonctionne pas correctement.

Pour l’abonnement, grâce au comparatif Astel de tous les opérateurs, vous pouvez choisir l’abonnement Internet mobile qui correspond le mieux à vos besoins.

Il n’est pas obligatoire de choisir une formule d’internet mobile auprès du même opérateur que celui de votre GSM : vous pouvez très bien être client Mobistar ou BASE pour le GSM, et Proximus pour l’internet mobile, et inversément, par exemple.

Puis-je avoir des surprises sur ma facture ?

Si vous dépassez le volume inclus dans votre forfait, vous payez au kb supplémentaire consommé, et ce n’est pas bon marché. Veillez donc à choisir un abonnement correspondant à vos besoins réels, et gardez un oeil au compteur de données, ou de temps, affiché par le logiciel qui gère la connexion, selon que vous avez choisi un forfait comprenant du temps (des heures ou des journées), ou un quota de volume inclu.

Là où ça pourrait coincer

La connexion dépend du réseau d’antennes GSM de votre opérateur Internet mobile. Leur réception est altérée par les bâtiments et votre vitesse de déplacement. Si vous êtes fixe et recevez un bon nombre de barrettes de réception, aucun problème : vous disposerez de la vitesse prévue à cet endroit, et la connexion sera stable. Notez à ce propos que, par mesure de sécurité et d’optimisation des ressources réseaux disponibles, votre opérateur peut avoir configuré une déconnexion automatique périodique. Par exemple, Proximus déconnecte ses clients automatiquement toutes les 30 minutes. Cela permet aux clients qui sont facturés par unité de temps de ne pas voir leur facture grimper de manière astronomique en quelques heures d’oubli. Il suffit de cliquer sur « Reconnexion », et c’est reparti. Cette action permet aussi au réseau mobile de vous ré-allouer une place sur le réseau.

Si vous êtes dans un grand bâtiment non équipé de micro-cellules (antennes sous forme de détecteurs de fumée) vous pourriez devoir chercher un lieu pour capter le réseau : privilégiez simplement les fenêtres, puis la hauteur si cela n’est pas suffisant. Mais rassurez-vous, cette situation est très rare : les opérateurs ont tout prévu. C’est ainsi que tous les centres commerciaux, complexes de bureaux, gares, aéroports et même les lignes de métro de Bruxelles en sont tous déjà équipés.

Si vous êtes en déplacement, votre connexion passe régulièrement d’une antenne à l’autre selon votre itinéraire. En voiture, jusqu’à 120 km/h sur autoroute, pas de soucis : les antennes sont programmées pour prendre le relais au bon moment, vous aurez peu de coupures. Cela arrive encore, mais cela devient très confortable. En train, c’est le cauchemar. Sauf en Flandre, où le relief facilite grandement les choses. Et sauf dans le TGV bien sûr, pour lequel les lignes sont équipées en conséquence (relais tous les 3 km orientés dans chaque sens de marche, et informatique capable de monitorer les sauts).

Profiter de l’Internet mobile

Grâce au comparatif Astel de tous les opérateurs, vous pouvez choisir l’abonnement Internet mobile qui correspond le mieux à vos besoins. Cliquez sur "Commander", et c’est parti !

Vous recevrez chez vous un modem 3G de type USB, et la carte SIM à insérer dedans. Insérez simplement la carte SIM dans le modem et connectez le modem à un port USB libre de votre PC. Tous les PC qui disposent de ports USB sont compatibles, y compris les Mac. Pour les macs, un CD est généralement fourni avec le modem pour faciliter son installation.

Voir tous les plans tarifaires disponibles pour l’Internet mobile en Belgique

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :