0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Résultats 1er trimestre 2007 de Belgacom et Proximus

16/05/2007 - Grégoire Bourguignon - 4434 views - Edit 17/05/2007

Belgacom ADSL et Belgacom TV compensent la diminution des revenus des lignes fixes. Proximus continue à perdre quelques plumes mais conserve ses meilleurs clients.

Services de ligne fixe (Belgacom FLS)

Au cours des trois premiers mois de 2007, les revenus totaux de FLS sont passés à 916 millions EUR, soit une progression de 0,8% par rapport au même trimestre l’année passée. Pour la première fois, la croissance des revenus liés aux produits et services internet a compensé la baisse des revenus vocaux traditionnels. La vente de bâtiments opérée au cours du premier trimestre de 2007 a abouti à une légère croissance générale des revenus (6 millions EUR).

Les revenus issus de l’accès et du trafic vocal ont baissé de 3,4%, par rapport à une baisse de 7,7% pendant la même période en 2006. Cette amélioration est principalement due à l’indexation des tarifs d’accès et de trafic vocal, mais aussi à un plus grand impact des formules forfaitaires sur les revenus en 2006.

Les revenus provenant d’internet ont augmenté de 11,6% en glissement annuel, en raison d’une augmentation des volumes et d’une progression de 2,8% de l’ARPU ADSL (31,5 EUR). Les revenus sont également favorablement influencés par l’indexation des tarifs et une augmentation des revenus indirects.

Les revenus des données (non-internet) ont baissé de 12,7% par rapport à l’année dernière en raison du transfert d’activités de Belgacom vers Telindus. Telindus a ainsi vu ses revenus évoluer positivement grâce au transfert des services d’intégration.

Au cours du premier trimestre de 2007, Belgacom TV a attiré 9.826 clients comparés à 9.597 clients au cours du premier trimestre de 2006. Le nombre de nouveaux clients TV nets a été influencé par une augmentation du taux de désengagement consécutif à l’offre "Try & Buy" qui a commencé en avril 2006 pour se terminer fin janvier 2007. Fin mars 2007, Belgacom comptait 149.491 clients Belgacom TV générant un ARPU de 13,4 EUR.

Le déclin des revenus de National Wholesale par rapport à 2006 est principalement dû à une baisse des tarifs de terminaison mobile, ce qui a provoqué une baisse des revenus de transit de trafic mobile.

Les résultats financiers du premier trimestre ont évolué positivement grâce à la vente de bâtiments et à une diminution des coûts liés à la vente de produits. C’est pourquoi Belgacom confirme ses prévisions annuelles concernant FLS, où elle prévoit une baisse des revenus de l’ordre de 1 à 2% avec une marge d’EBITDA relativement stable.

Concernant Belgacom TV, Belgacom prévoit d’attirer, sur une base annuelle, un nombre de nouveaux clients comparable à celui de 2006 et d’atteindre un ARPU de 15 EUR.

Services de communications mobiles (Proximus)

Au cours du premier trimestre, Proximus a poursuivi sa stratégie d’acquisition de clients et a continué à enrichir sa clientèle de 34.824 clients pour atteindre un total de 4,346 millions de clients, tout en améliorant la proportion postpaid/prepaid à 48/52 et en maintenant un faible de taux de désengagement à 15,9 %.

L’ARPU mixte de Proximus s’élève à 39,3 EUR, soit une diminution de 1,2% résultant de la baisse des MTR (tarifs de terminaison mobile) et du succès des nouveaux plans tarifaires dans le segment « postpaid ». Sous l’influence de l’augmentation des crédits et des ristournes, l’ARPU net a baissé de 4,4%, passant à 35,5 EUR.

Par rapport au premier trimestre de 2006, les revenus totaux de Proximus ont régressé de 2,8%. En excluant l’impact de la baisse des MTR applicable à partir du 1er novembre 2006, la baisse des revenus aurait été limitée à 0,4%.

Les revenus des services nets ont baissé de 2,4%. La baisse des MTR constitue un facteur important dans l’évolution des revenus des services vocaux (- 4,6%), annulant entièrement l’impact positif de l’augmentation du nombre de clients et de l’amélioration de la composition du portefeuille de clients. Les services de données - avant déduction du trafic gratuit - progressent de près de 26% et représentent environ 23% du total des revenus de Proximus.

La baisse des revenus au cours du premier trimestre de 2007 inclut la diminution des tarifs de terminaison mobile (MTR) de novembre 2006. Le projet de décision présenté par le régulateur belge le 6 avril 2007 prévoit une autre baisse de 20% au 1 mai 2007. La même proposition prévoit la disparition de l’asymétrie subsistant entre Proximus et Mobistar à compter de la mi-2008, tandis que celle-ci se limitera à un écart de 10% avec Base.

La concurrence intense et les efforts accrus pour soutenir le Market Share Leadership Program vont entraîner une diminution des revenus comprises entre 1 et 3%. C’est pourquoi Belgacom confirme ses prévisions annuelles concernant MCS, qui devrait subir une baisse de 5 à 7% de ses revenus mobiles totaux, en tenant compte de l’impact de -4% exercé par les baisses des tarifs de terminaison mobile, ainsi qu’une baisse de la marge d’EBITDA pouvant atteindre 45%.

Proximus confirme l’hypothèse qu’il n’y aura pas d’impact en 2007 de la réglementation des tarifs retail en roaming.

Services internationaux de carrier (Belgacom ICS)

Les revenus de Belgacom ICS ont augmenté de 6,7% par rapport au premier trimestre de l’année dernière. La croissance des revenus vocaux d’ICS provient essentiellement d’une considérable augmentation du volume du trafic de transit pour les opérateurs mobiles, plus particulièrement du trafic de transit de haute qualité offrant des marges unitaires supérieures, mais c’est aussi le résultat de la mise en oeuvre du contrat avec MTN2. La croissance des revenus de données est liée aux revenus issus des produits de données mobiles (produits de signalisation et transit SMS essentiellement).

Résultats financiers

Par rapport au premier trimestre de 2006, les revenus totaux du Groupe Belgacom ont légèrement progressé de 0,5 % pour atteindre 1,515 milliard EUR. Dans les revenus totaux, les autres revenus d’exploitation ont augmenté de 16 millions EUR à 23 millions EUR à la suite de la vente de bâtiments.

L’EBITDA du Groupe a baissé de 1,7 % en glissement annuel, passant à 536 millions EUR.

Le bénéfice net (part du Groupe) a augmenté de 27% au cours du premier trimestre de 2007, passant à 319 millions EUR.

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :