0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Belgacom commente 2006 et rêve de flexibilité

2/03/2007 - Grégoire Bourguignon , Team Astel - Edit 3/03/2007 - vu 7334 fois

Belgacom nous a commenté ce vendredi matin ses bons résultats pour l'exercice 2006, et nous a expliqué pourquoi il faut néanmoins supprimer 1.500 emplois d'ici 2011.

C’est en anglais que le premier opérateur du pays donnait ce matin sa conférence de presse annuelle fort attendue puisque l’opérateur y a annoncé vouloir se séparer de 1.500 emplois sur les 18.000 que compte le groupe, d’ici 2011.

(JPEG)

Résultats de 2006

Au niveau des chiffres, retenons que les revenus globaux du groupe ont grimpés de 7,1 % pour atteindre 6,1 milliards d’euros, impact des acquisitions de Telindus et Proximus compris). Le bénéfice par action a augmenté de 3,2 % pour atteindre 2,87 €.Un dividende ordinaire de 1,6 € par action sera proposé à l’Assemblée générale des actionnaires.

Les activités de base des lignes fixes ont diminué de 1,3 %. L’activité de carrier international a quant à elle progressé de 3,2 %.

FLS

Les activités de base des lignes fixes ont diminué de 1,3 % contre les 2 % attendus. Le trafic vocal représente encore 48 % des activités de la ligne fixe, un déclin moins rapide qu’en 2005 (- 6,6 % contre - 7,3 %). L’opérateur fixe a perdu 162.931 lignes contre 149.888 l’année précédente. Sa part de marché a par ailleurs grimpé de 4,6 %.

Concernant l’ADSL, Belgacom conserve un peu plus de 50 % de part de marché sur le marché résidentiel, et a gagné 150.618 nouveaux clients ADSL en 2006 (contre 149.044 en 2005).

Belgacom TV

Un autre défi majeur en 2006 consistait à poursuivre le développement de la télévision numérique. Belgacom a atteint cet objectif, puisque Belgacom TV est devenue un acteur clé dans le paysage télévisuel belge. Belgacom est également parvenue à dépasser ses objectifs en termes de nombres de clients, espéré à 100.000 à la base, grâce à plusieurs campagnes et offres promotionnelles : 139.665 foyers sont raccordés à Belgacom TV. "Ce succès prouve que le Groupe évalue judicieusement les évolutions du marché et des technologies et que nous continuons à effectuer des choix stratégiques gagnants", affirme Didier Bellens.

Le revenu moyen par utilisateur (ARPU) s’élève à 12,6 €, contre 11,9 € il y a un an, ceci grâce à l’utilisation intensifiée des services à la demande. Fin 2006, la couverture de Belgacom TV s’élevait à 79,5 % de la population belge, conformément à l’objectif fixé.

Proximus

Belgacom a toujours cru fermement en la convergence. C’est forte de cette conviction que Belgacom a racheté les 25 % de parts restantes de Vodafone dans Proximus. Après cette acquisition, Belgacom peut poursuivre une stratégie de convergence totale, offrant des solutions intégrées à ses clients. Sur ce marché particulièrement disputé et en pleine maturation, Proximus continue à se concentrer sur sa stratégie à long terme, défendant âprement sa part de marché en renforçant son approche orientée sur la clientèle, tout en évitant la guerre des prix et en misant plutôt sur la qualité du service. Les initiatives prises par Proximus au cours de l’année 2006 pour défendre sa part de marché ont porté leurs fruits au quatrième trimestre de 2006.

(JPEG)

En décembre 2006, le taux de pénétration active de la mobilophonie en Belgique a atteint un chiffre estimé à 89,7 % (contre 84,1 % à la fin 2005), avec un nombre d’utilisateurs estimé à quelque 9,5 millions. En 2006, la part de clients actifs de Proximus s’est enrichie de 58.077 nouveaux clients, portant le nombre total de clients actifs à 4.311.436. Cette hausse résulte essentiellement du rythme d’acquisition plus rapide au cours du dernier trimestre de 2006, période pendant laquelle différents plans d’acquisition ciblés ainsi que le lancement de plans tarifaires segmentés, comme Pay&Go Generation, ou l’extension de l’offre postpaid Smile 5 ont permis d’attirer 71.031 nouveaux clients actifs. L’augmentation du nombre de nouveaux clients au cours du dernier trimestre n’a toutefois pas été suffisante pour empêcher une baisse de la part de marché active de Proximus de 48 % à 45,5 % à la fin de 2006. Proximus a en outre vu son chiffre d’affaire baisser de 2 %. L’opérateur mobile maintient toutefois sa position de leader sur le marché belge de la mobilophonie. La proportion abonnés/prépayés est de 46/54. 100.000 clients utilisent les services 3G, dont le réseau couvre à présent 80 % de la population, comme prévu.

Telindus

Au début de l’année, Belgacom a racheté Telindus. Le premier enjeu en 2006 était d’établir une réelle collaboration entre les deux sociétés. Au terme d’un exercice d’alignement, le Groupe Belgacom peut aujourd’hui offrir à ses clients des solutions globales et intégrées sous la nouvelle marque Telindus-Belgacom ICT.

Prévisions pour 2007

FLS, Telindus et Belgacom TV

A partir de 2007, les résultats financiers de Belgacom TV et de Telindus seront entièrement intégrés dans les résultats de FLS. Les prévisions pour 2007 concernent dès lors les résultats totaux de FLS. Les évolutions du marché se basent plus que jamais sur le « multiple play », la convergence et l’émergence de la technologie IP. FLS doit constamment placer la barre plus haut en se démarquant de la concurrence par la qualité et la simplicité des produits et services offerts aux clients. FLS s’attend dès lors à une baisse de ses revenus totaux de l’ordre de 1 à 2 % tandis que la marge d’EBITDA sera maintenue à un niveau relativement stable par rapport à 2006. En 2007, Belgacom devrait attirer de nouveaux clients TV au même rythme qu’en 2006 et atteindre dans ce domaine un ARPU mensuel moyen de 15 EUR.

Proximus

Proximus considère que ses initiatives futures, une concurrence toujours accrue et la pression du régulateur auront un impact sur ses revenus et sur la marge d’EBITDA. Une concurrence féroce et davantage d’efforts destinés à conserver et à conforter la position de numéro un sur le marché vont entraîner une diminution de 1 à 3% du chiffre d’affaires de Proximus. Par ailleurs, Proximus estime que les diminutions des Mobile Terminating Rates (MTR) auront un impact négatif de 77 millions EUR (- 4 %) sur les revenus de 2007 et réduira l’EBITDA de 35 millions EUR. Par conséquent, Proximus estime que son chiffre d’affaires total baissera de 5 à 7 % et que sa marge EBIDTA pourrait baisser à 45 %. Proximus se base sur l’hypothèse qu’il n’y aura pas d’impact en 2007 de la réglementation des tarifs retail du roaming.

1500 emplois à la trappe

Dans les semaines et les mois à venir, Belgacom continuera à affiner et à mettre en oeuvre une nouvelle structure organisée de manière matricielle en segments de marché. Pour les services de staff et de support, Belgacom envisage une intégration de toutes les fonctions au niveau du Groupe. L’opérateur est convaincu qu’une optimisation des effectifs pourra être atteinte grâce aux départs naturels, à la mise en oeuvre de nouveaux projets de mobilité externe et aux départs volontaires.

(JPEG)

Didier Bellens, l’administrateur délégué de la société, nous en a donné les raisons : convergence du marché oblige, Belgacom a racheté l’intégrateur Telindus en 2006, ainsi que les 25 % des parts de Vodafone dans Proximus. Le groupe Belgacom/Proximus/Telindus se retrouve donc à présent avec des équipes redondantes, que ce soit au niveau de la maintenance technique de ses réseaux, que de ses forces de vente notamment. L’opérateur recherche également a se doter d’une flexibilité accrue : il trouve que ses principaux concurrents Telenet, Mobistar et Base sont plus flexibles que lui, ce qui finira par lui nuire s’il n’y remédie pas maintenant. Enfin, il y a les facteurs extérieurs agravants : la baisse des MTR de Proximus par exemple. Belgacom a donc besoin d’être plus efficace. Didier Bellens nous a assuré que les syndicats l’ont compris. Et d’ajouter qu’il y a actuellement 1.100 postes vacants dans l’administration publique, de quoi reclasser une partie des effectifs.

(JPEG)
(JPEG)

Les prix des abonnements Internet Téléphone Gsm les moins chers :

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :