0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Belgacom enterre définitivement la sémaphonie belge

30/06/2006 - Grégoire Bourguignon - vu 13788 fois

L'évolution technologique a rattrapé le service de sémaphonie. Les couvertures hollandaise et luxembourgeoise avaient été supprimée fin 2005. Comme prévu, Belgacom ferme la Belgique ce soir.

(JPEG)

Historique

Les sémaphones, également appelés "beepers", utilisés jusqu’aujourd’hui, le sont le plus souvent profesionnellement et parallèlement à d’autres moyens de communication mobiles. Belgacom a lancé le précurseur des sémaphones actuels en 1966. Le service de sémaphonie a atteint son apogée fin des années 90, alors que le GSM n’était qu’à l’aube de sa croissance.

Évolution du nombre de sémaphones en service :

Années

Nombre de sémaphones Belgacom en service

1980 10.000
1989 57.000
1992 100.000
1994 200.000
1998 280.000
1999 200.000
2000 150.000
2001 112.000
2003 110.000
2005 88.000 (dont 52.000 Bbeep). Dans les faits : 36.000 numéros en service auprès de 7.000 clients.
Aujourd’hui 16.000 numéros (dont 2.000 Bbeep).
(JPEG)

La technologie offre aujourd’hui de nouvelles possibilités en matière de transmission de données. En raison du succès de la mobilophonie, la plupart des clients sont passés entre-temps à d’autres moyens de communication.

Les fabricants n’assurent plus le support de la sémaphonie, tant au niveau de la maintenance du réseau que de la disponibilité de sémaphones de qualité.

Belgacom ne peut dès lors plus en garantir la qualité et la fiabilité : pendant de nombreuses années, les clients ont pu compter sur le bon fonctionnement du service et sur la qualité de réception aux quatre coins du pays et dans tout le Benelux (en collaboration avec KPN et P&T Luxembourg).

Cessation définitive

(JPEG) À partir de ce soir minuit, le service ne sera plus accessible : Belgacom (en concertation avec l’IBPT, le régulateur) désactivera le réseau hertzien de sémaphonie. Pour les clients de Belgacom qui ne sont pas encore passés à des solutions alternatives, cet arrêt signifie la fin de leur beep. Les appels donnés vers un numéro de sémaphone recevront, en guise de réponse, un message standard indiquant que le numéro n’est plus en service.

Pour rappel, les préfixes des sémaphones Belgacom sont (étaient) :

  • 0452 (sémaphones Bénélux)
  • 0453 (sémaphones nationaux)
  • 0454 (Bbeep)
  • 0458 (sémaphones nationaux) (018 avant 1998)
  • 0459 (sémaphones de deuxième génération (texte))

(JPEG) Signalons que le service de sémaphonie concurrent de Belgacom, Scottie de Multipage (0903/9.69.99 + les 5 chiffres indiqués sur l’appareil)), avait déjà déconnecté son réseau en 2001.

Alternatives

Pour les particuliers, l’alternative coule de source : la réception de messages SMS sur un GSM.

Pour les utilisateurs actifs dans les secteurs de la sécurité publique, des services d’urgence ou d’aide médicale, le réseau ASTRID représente la solution idéale. Ceux-ci devront toutefois acheter un nouvel appareil (doté d’un nouveau numéro d’appel) adapté à la nouvelle technologie. Pour de plus amples informations concernant ASTRID, surfez sur www.astrid.be.

Les prix des abonnements Gsm les moins chers :

8 € /mois
-10 €

8 € /mois
-5 €


14 €
10 € /mois
-20 €

15 € /mois
-15 €

15 € /mois
-15 €

15.99 € /mois
-10 €

16.29 € /mois
-5 €

18 € /mois
-15 €

19.99 € /mois
-15 €

20 € /mois
-20 €

20 € /mois
-20 €




26.48 € /mois
-5 €

27 € /mois
-25 €

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :