0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Belgacom lance le jeux vidéo en streaming live via OnLive

22/09/2010 - Thomas Wallemacq - Edit 19/10/2010 - vu 8530 fois

Jouer en streaming, sans disposer d'une config' de malade mais simplement en possédant une bonne connexion Internet, c'est la fiction qui devient réalité et ce sera implanté en Belgique par Belgacom via OnLive.

En mai 2010, Belgacom avait déjà annoncé avoir acquis 2,6 % de parts dans la société OnLive. Aujourd’hui, l’opérateur historique nous a convié dans ses bureaux pour nous présenter et nous permettre de tester la plate-forme Onlive. Rendez-vous au 28ième étage des Tours Belgacom en présence de Didier Bellens, CEO de Belgacom, et de l’américain Steve Perlman, CEO de OnLive.

(JPEG)

Jouer en streaming : quand la fiction devient réalité

Depuis ses débuts, l’industrie du jeux vidéo, que ce soit sur console ou sur PC, se base sur une règle simple : le contenu est lu et interprété par la machine de l’utilisateur. La même logique de fonctionnement est de mise pour les jeux en ligne. Le streaming d’un jeux vidéo fonctionne de manière complètement différente. C’est ce qu’on appelle le Cloud Gaming. A aucun moment le jeu n’est installé ni même stocké sur votre ordinateur ou sur un autre support. Ce sont des instructions (mouvement, saut, tir,...) qui sont envoyées à un serveur central. Celui-ci renvoie alors instantanément l’image à afficher sur votre écran ainsi que les sons à diffuser dans vos hauts-parleurs. Pour profiter de ce nouveau système, l’utilisateur n’a besoin d’aucune configuration matérielle spécifique (Carte 3D,...) mais simplement d’un écran et d’une connexion Internet. Le boulot du PC ou plus généralement de l’écran se résume à recevoir et à décoder un flux vidéo.

Cela fait quelques années que de tels projets sont en préparation mais rares sont ceux à avoir débouchés sur quelque chose de concret. Le seul à s’être réellement démarqué, c’est OnLive. Cette plate-forme à la technologie très complexe est en développement dans la Silicon Valley depuis 8 ans ! L’année 2010 a marqué le lancement des premiers tests de OnLive auprès des particuliers aux Etats-Unis et de la mise sur le marché des services OnLive. Les premiers retours sont très concluants mais qu’en est-il exactement ?

Le test de OnLive

Bien qu’encore en constante évolution, la technologie OnLive fonctionne déjà parfaitement, nous avons pu le tester. Nous avons aussi pu le constater OnLive est réellement une technologie multi-supports puisque le contenu est accessible instantanément sur tout un tas de supports différents : sur PC, sur MAC, sur TV via un petit boitier noir nommé MicroConsole, mais aussi sur Tablette ou sur Smartphones via une petite application. On peut ainsi par exemple commencer une partie sur la TV dans son salon, sauvegarder sa progression, et continuer le jeu là où on était arrivé, sur son ordinateur portable au bureau. L’énorme avantage d’une plate-forme comme Onlive, c’est que c’est le même kit de développement qui est utilisé pour tous les supports. Il n’y a donc pas de conversions longues et parfois hasardeuses à effectuer de la part des éditeurs. Lorsqu’un jeu sort, il est directement disponible sur tous les supports via OnLive (PC, MAC, TV et Smartphones). De plus, la plate-forme s’adapte automatiquement au support sur lequel on joue. Jouer sur Tablette nécessitera une connexion de 2 Mbps. La bande passante minimale requise pour jouer sur PC portable est de 3 Mbps. Et enfin, pour profiter pleinement d’un jeux vidéo sur un grand téléviseur, cela nécessitera un débit minimum de 5 Mbps.

(JPEG)

Vingt-sept jeux sont déjà disponibles sur la plate-forme. Mais des accords sont signés avec les plus grands éditeurs de jeux vidéos et ce nombre devrait augmenter très rapidement. Au rayon des nouveautés, nous avons par exemple pu jouer à Mafia II, Assassin’s Creed 2 ou au dernier Prince of Persia.

Au niveau de la jouabilité et de la réactivité, c’est assez impressionnant. On a tout simplement l’impression de jouer sur une console de salon dernière génération. Il faut néanmoins bien admettre que, pour un même jeu Mafia II par exemple, les graphismes sont un cran en dessous par rapport à leur homologue sur PlayStation III ou sur XBoX 360.

OnLive via Belgacom : comment cela se présentera ?

Belgacom a acquis l’exclusivité des services OnLive pour la Belgique et le Luxembourg pour une période de 3 ans. Pour ce faire, ils ont installé les serveurs OnLive à Bruxelles. Ceux-ci pourront couvrir toutes l’Europe Occidentale. Comme le dit Didier Bellens, il s’agit là du commencement de l’histoire. Très peu de détails ont filtré sur la façon dont Belgacom proposera les services OnLive.

(JPEG)

Cinq ans après le lancement de Belgacom TV, OnLive s’inscrit parfaitement dans la prochaine étape que l’opérateur souhaite proposer à ses clients : la mise en place d’une plate-forme Entertainment.

Le lancement à grande échelle de OnLive en Belgique est prévu pour le courant 2011. Dès ce soir, les clients Belgacom peuvent tenter leur chance pour être sélectionnés comme testeurs OnLive en s’inscrivant à cette adresse.

Ce qu’on en pense chez Astel

En permettant de jouer à des jeux vidéo sur n’importe quel support et en ayant simplement besoin d’un écran et d’une connexion Internet, OnLive est à la fois une prouesse technologique et une véritable révolution. Il s’agit en effet d’une réelle révolution et ce procédé risque bien, à terme, et pour pas mal de joueurs, de radicalement changer leur manière de jouer. Belgacom l’a bien compris en investissant dans la société OnLive et en signant l’exclusivité pour la Belgique pour une période de 3 ans. Dans un futur relativement proche, l’implantation d’OnLive pourrait bien signifier la mort des consoles salon ... ou pas. En effet, les "hardcore gamers" laisseront-ils tomber les gamepads de leurs consoles favorites pour le système OnLive ? Rien n’est moins sûr ! De plus, si ce système est destiné aux joueurs occasionnels, ceux-ci seront-ils prêt à payer pour jouer via Belgacom et Onlive ?

(JPEG)

De plus, il reste une grande interrogation, celle du prix. Évidemment, OnLive ne sera pas un service gratuit. Lors de la conférence, personne n’a souhaité communiqué au sujet du prix de OnLive en Belgique. Mais en sachant qu’aux Etats-Unis, l’abonnement mensuel à OnLive est facturé 14,95 $ et que celui-ci n’inclue pas l’accès aux jeux complets, qui devront être achetés ou loués séparément, il se pourrait que l’addition soit trop salée pour convaincre les joueurs occasionnels de se tourner vers la plate-forme OnLive. A moins que Belgacom n’arrive à casser les prix ?

On en reparlera dans quelques mois mais d’ici-là on en discute sur le forum ici !

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :