0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Belgacom TV : la télévision à la demande voit venir

12/03/2007 - Grégoire Bourguignon - vu 16065 fois

Mercredi dernier, Belgacom TV nous présentait ses dernières nouveautés et ses ambitions à long terme. L'opérateur TV s'est montré particulièrement ambitieux pour les années à venir.

Chiffres

Belgacom avait séduit 139.665 téléspectateurs au 31 décembre 2006, dont 105.000 rien qu’en 2006. La moitié de ces nouveaux clients sont devenus clients pour l’ADSL par la même occasion. 15 % des clients ADSL ont choisi Belgacom TV, ce qui représente le taux de pénétration de l’IPTV le plus élevé au monde. Un tiers des clients Classic+ ont aussi choisi All Foot. 50 % des clients TV sont francophones, 50 % néérlandophones. Chaque abonné consomme en outre 2 contenus payants par mois, dont 30 % de X, 30 % pour les enfants et 25 % de Netgemist (le service VRT à la demande). La catalogue de contenus à la demande contient à présent 1.400 programmes dont 400 films, 38 concerts, et 754 émissions. 1,5 millions de contenus à la demande a été visionné en 2006.

(JPEG)

Au niveau de l’accessibilité au service, 79,5 % des belges peuvent recevoir Belgacom TV. 42,7 % de la zone couverte peut supporter deux flux (pour installer deux décodeurs Belgacom TV pour deux télévisions dans la maison). 65 % des nouveaux clients installent le modem et le décodeur eux-mêmes, ce qui est également le record du monde. Rappelons que l’installation par le client ne peut se faire qu’en zone ADSL2+, un technicien Belgacom doit obligatoirement venir l’installer en zone VDSL.

Concernant le football, cela représente 950 heures de programmes par an, dont 628 en direct, capturées par 410 professionnels, dont 50 en studio, équipés de 80 caméras et 100 micros. 1530 résumés ont été mis en ligne (sur 11online.be), et 800 goals sur le réseau 3G de Proximus (via le portail WAP Vodafone Live).

Ambition pour fin 2007 : atteindre les 240.000 - 250.000 abonnés.

Nouveautés à venir

(JPEG)

En janvier, l’opérateur a mis à jour à distance les décodeurs de ses clients pour augmenter la vitesse de zapping, la vitesse de navigation dans les menus, et la structure du menu.

En février, l’opérateur a activé à distance le disque dur de 80 GB présent dans les décodeurs de ses clients pour lancer trois nouveaux services : l’enregistrement, la pause, et le rebobinage jusqu’à 60 minutes en arrière (Voir notre article du 15/02 à ce sujet).

Depuis vendredi dernier, Belgacom TV est compatible avec ADSL Time, la connexion ADSL qui permet de surfer deux heures par mois, ce qui descend le prix minimal de la solution Belgacom TV à 28,75 €/mois (Discovery Line à 6,85 € + ADSL Time à 5,95 € + Classic+ à 9,95 € + décodeur à 6 €) au lieu de 54,35 € (avec l’ADSL Light à 31,55 € au lieu de Time). Rappelons par la même occasion qu’une ligne fixe Belgacom est obligatoire pour recevoir Belgacom TV, ainsi qu’une connexion Belgacom ADSL. Par contre, le bouquet de chaines généralistes Classic+ n’est pas obligatoire, on peut utiliser Belgacom TV uniquement pour le foot ou les programmes à la demande par exemple.

En mars, Belgacom TV diffusera un "zoom" hebdomadaire de 12 minutes reprenant une sélection de programmes de la semaine et présenté par deux ravissantes demoiselles, l’une francophone (région de Bouillon), l’autre néerlandophone, afin de construire une certaine image à Belgacom TV.

(JPEG)

Ensuite viendront différents services Internet de base : l’e-mail sur la TV, les résultats du Lotto, les infos, les pages blanches et jaunes, les horaires des trains, des services publics (e-gov), etc, ainsi que la possibilité pour les téléspectateurs de voter dans une émission avec leur télécommande.

Au niveau partenariats à venir, l’opérateur rêve de diffuser les séries à la demande (grosses négociations en vue avec TVI !), les émissions de TF1 et de CanalZ à la demande, ainsi que celles de Vitaya en Flandre. Afin d’augmenter le nombre de films dans le catalogue à la demande, des discussions sont en cours avec Universal, Fox et Sony.

Concernant le foot, Jean-Charles De Keyser déplore la faible qualité du football belge et clame qu’il paie bien trop cher pour ce que c’est. Il est donc hors de question pour lui de renouveler le contrat avec l’Union belge du football à ces conditions. Il ne regrette nullement d’avoir acheté les droits à ce prix il y a deux ans (ce fut un excellent produit d’appel), mais pas deux fois. Le vice-président de Belgacom TV pense au basket belge, ainsi qu’à d’autres sports.

A propos des futurs bouquets thématiques néerlandophones, ils sont en préparation. Il existe en effet déjà deux bouquets francophones (Movies et Select), mais pas encore en néerlandais.

Enfin, l’opérateur est occupé à développer une application qui permettra au client de commander un film en ligne (sur BelgacomTV.be) de manière à ce qu’il se trouve déjà sur le disque dur de son décodeur lorsqu’il rentre du boulot.

Conclusion

En 2007, l’opérateur dépensera beaucoup d’énergie pour éduquer le marché, histoire d’expliquer à tous les belges que la télévision à la demande est le must par excellence. Fini d’attendre que ça passe à la télé, fini de rater une émission. A présent, on regarde ce qu’on veut quand on veut. Le marché publicitaire a intérêt à trouver rapidement un nouveau modèle de fonctionnement, parce qu’à l’avenir plus personne ne verra passer un spot de 30 secondes à la télé... Le rôle des chaines TV va aussi s’inverser totalement : elles ne seront plus offreuses, mais demandeuses.

Liens utiles

(JPEG)

Les prix des abonnements Tv les moins chers :








Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :