0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

BenQ-Siemens EF81 Test Review

28/04/2006 - Nicolas Destatte - Edit 30/04/2006 - vu 32769 fois

Le premier modèle 3G de la nouvelle marque de GSM Benq-Siemens valait la peine d'être analysé sous toutes ses coutures. La fusion des deux marques est plutôt réussie.

(JPEG)

Introduction

Vendue par Siemens au taiwanais BenQ ("Bringing Enjoyment aNd Quality to life" - prononcez "Ben-Quiou") il y aura bientôt un an (en juin 2005), la filiale "mobile" du géant allemand, si elle proposait des téléphones dépassés sur le plan technologique (écrans, appareils photos intégrés, fonctionnalités multimédia,...), laisse néanmoins derrière elle de nombreux amateurs de son interface pleine d’ingéniosité et personnalisable à souhait.

(JPEG)

Aujourd’hui, BenQ lance sous le logo "BenQ-Siemens" (la firme est autorisée à utiliser le nom de Siemens pendant cinq ans) une kyrielle de modèles dont les premiers arrivent seulement sur le marché. Une marque à la fois nouvelle et utilisant le meilleur des deux constructeurs ? C’est ce que nous allons découvrir progressivement. Autant vous dire que nous ne manquions pas de curiosité quand nous avons pu tester pour vous les premiers BenQ-Siemens, d’abord le S68 (voir ici), et aujourd’hui l’EF81, premier modèle 3G signé BenQ-Siemens.

Fiche technique

Dimensions

94x51x16 mm

Volume

80 cm²

Poids

110 g

Batterie

Li-ion 950 mAh

Autonomie en veille

> 300 h (3G : > 250 h)

Autonomie en conversation

> 4,5 h (3G : > 3,5 h)

Réseaux

GSM 900/1800/1900, W-CDMA 2100

Vidéophonie

Oui

Écran interne

240x320 pixels TFT 262.144 couleurs

Écran externe

120x160 pixels TFT 262.144 couleurs

Mémoire interne

environ 64 Mo

Mémoire externe

SD micro (non fournie)

Thèmes

Oui, compatibles SXG75

Client courriel

Oui (SMTP, POP3 et IMAP4)

Radio FM

Non

Lecteur MP3

Oui

Enregistrement video

Oui, en 176x144

Appareil photo

intégré, 2 mégapixels, zoom numérique 5x

Flash intégré

Non

Formats acceptés - vidéo

MPEG4, 3GPP, H.263, Real video

Formats acceptés - audio

MP3, AAC, AAC+, AAC++

Formats acceptés - sonneries

MP3, MIDI, AAC

Accessoires fournis

écouteurs HHS-150, câble USB DCA-140, CD-ROM contenant les logiciels de synchronisation

Emballage

(JPEG)

Tout comme le S68, l’EF81 se découvre dans une boîte en carton blanche et bleue, derrière une petite vitre en plastique transparent. Pour un téléphone aussi classe que l’EF81, on regrette un peu l’absence d’un emballage plus exclusif, comme on pouvait en trouver sur le V3 Razor. La boîte est néanmoins assez complète, puisque le câble USB et l’oreillette stéréo sont fournis. Une bonne nouvelle quand on sait que ces nouveaux appareils ont une connectique inédite, incompatible avec les anciens accessoires Siemens. Un CD-Rom pour la synchronisation est aussi fourni, ainsi que, évidemment, une bonne batterie (950 mAh :-) ) et le chargeur. Pas de carte SD micro fournie, mais une bonne capacité de mémoire interne (64 Mo annoncés, 72 Mo affichés sur l’appareil testé !).

(JPEG)

Aspect extérieur

(JPEG)

Superbe ouvert comme fermé, très élégant, pas trop lourd, très fin (15,9 cm d’épaisseur), agréable à tenir en main, fabriqué avec des matériaux agréables (magnésium pour l’avant, aluminium anodisé noir pour l’arrière, clavier en acier brossé inoxydable), l’EF81 cumule les bons points en ce qui concerne l’aspect extérieur et la qualité de finition apparente. C’est vraiment agréable, et ce téléphone ne passera pas inaperçu. Par contre, bonjour les traces de doigts ! Celles-ci se voient en effet très vite, que cela soit sur la coque extérieure ou sur le clavier. De plus, ce dernier semble avoir une fâcheuse tendance à laisser des traces sur l’écran interne. À vos chiffons ! L’écran externe semble en outre assez sensible aux rayures. Prudence, donc...

(JPEG)

(JPEG)

Les seules touches accessibles lorsque le téléphone est fermé sont celles qui se trouvent en-dessous de l’écran externe. Ces touches, en métal, sont rétro-éclairées par une lumière blanche du plus bel effet (seul bémol : un petit fil de lumière "clandestin" passe en-dessous de l’écran, comme on le voit sur la photo ci-dessous). Comme nous le verrons plus tard, leur utilisation est directement liée à l’affichage de l’écran externe.

(JPEG)

En dessous de ces touches, on trouve deux larges fentes, qui sont celles du haut-parleur "mains libres" du téléphone. Présence de la 3G et donc de la possibilité de passer des appels vidéo oblige, il est très puissant. C’est confortable pour la visiophonie, mais aussi pour l’écoute des MP3 sans écouteurs ! Sur ce point, le W800 de Sony Ericsson peut aller se rhabiller, tant la puissance est plus grande sur le BenQ-Siemens, d’avantage comparable à celle du haut-parleur du W900.

(JPEG)

La lentille de l’appareil-photo intégré est astucieusement placée, car l’écran pivote autour d’elle et elle peut ainsi assumer à la fois la fonction d’appareil photo "externe" (quand le téléphone est fermé) et "interne" (pour la visio, quand le téléphone est ouvert).

(JPEG)

(JPEG)

(JPEG)

&nbsp
Page suivante >>
Pages :

1

2 3 4 5 6 7

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :