0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

HTC One X vs Sony Xperia S : Test Comparatif

7/05/2012 - Nicolas Stoffels - vu 14994 fois

Voici le test comparatif entre les deux meilleurs smartphones Android de ce début d'année. D'un côté, le HTC One X mise sur son grand écran HD et son processeur quad core, et de l'autre le Sony Xperia S avec son APN de 12 Mpxl. Que la bataille commence !

Introduction

Un peu plus d’1 mois après le Mobile World Congress, Sony et HTC rendent disponible sous nos latitudes leurs 2 nouveaux smartphones haut de gamme, à savoir le Xperia S pour le géant nippon et le One X pour la marque taïwanaise.

Au programme, résolution d’écran HD, APN dignes d’appareils photo compacts, processeurs ultra-puissants cadencés à 1,5Ghz, 1 GB de RAM et 32 GB de mémoire interne chacun. Bref, la bataille va être rude !

Design

Nous sommes face à deux smartphones fort différents, le HTC arborant un form factor tout en rondeur tandis que le Sony hérite du design anguleux particulier à la nouvelle gamme Xperia. Les dimensions du HTC sont assez imposantes : 134 mm x 69,9 mm pour une épaisseur de 8,9 mm et un poids de 130 g. Le Sony, lui, est un peu plus petit : 128 mm x 64 mm avec une épaisseur de 10,6 mm mais accuse tout de même un poids de 144 g.

Le Sony Xperia S dispose d’un écran HD Multi-Touch capacitif LCD, rétroéclairé par LED d’une dimension de 4.3". Cet écran est recouvert d’un verre minéral par dessus duquel est apposée d’origine une protection écran anti-griffe. Ce verre minéral, d’apparence brillante, prend quasi toute la face avant de l’appareil. En dessous de l’écran , incrusté dans le verre, on retrouve 3 petits points tactiles argentés, correspondants aux boutons principales d’Android, à savoir le bouton Retour, le bouton Home, et le bouton Option/Multi-tâches. Ces fameux boutons sont en fait représentés par des icônes situées sous l’écran dans une barre cristalline. Cette même barre s’éclaire via LED lorsque l’écran est allumé. Sous cette barre, on retrouve un rectangle dont la couleur dépendra de la livrée choisie de votre Xperia S : Blanc ou Noir. Nous retrouvons le nom de la gamme "XPERIA" gravé dans celui-ci.

Au dessus de l’écran LCD, il y a l’écouteur, assez long, qui souligne la nouvelle appellation des téléphones nippon : Sony. Dans le coin supérieur droit, se trouve une caméra de 1,3 Mpxl ayant une résolution de 720p. Dans le coin supérieur gauche, un capteur de luminosité très discret et une LED de notification.

Au dessous de l’appareil se trouve le micro ainsi qu’un orifice pour une dragonne. Sur le dessus, à gauche est placé le bouton on/off et à côté la prise jack 3,5mm. Sur la partie droite, à 1/3 du dessus, est disposé un cache enfermant la connectique HDMI. Juste en dessous, on retrouve la très longue barre de réglage du volume et au 2/3, le déclencheur de l’APN lors de l’utilisation de celui-ci en mode paysage. Sur la partie gauche, au 1/3, il y a un cache pour la prise micro-USB. A l’arrière, nous avons le "cache batterie" de type Soft Touch, qui ne cache pas vraiment la batterie mais juste l’emplacement Micro-SIM. Son coloris dépendra de la couleur du modèle (Noir ou blanc). A noté que ce cache est malheureusement assez sensible aux rayures... Centré au sommet de celui-ci, le capteur CMOS Exmor 12,1 Mpxl de l’APN avec, alignés juste en dessous, respectivement le flash LED, un haut-parleur et un micro pour l’enregistrement vidéo. Juste au dessus de la barre translucide se retrouve le logo de Sony(Ericsson)... Et en dessous de cette barre se trouve la pièce de finition (noire matte sur notre modèle test) estampillée XPERIA.

Le HTC One X, quant à lui dispose d’un gigantesque écran Multi-touch capacitif HD de 4,7" équipé de la technologie LCD Super Type 2 et recouvert d’une protection de type Gorilla Glass. Ce traitement est un polymère proche du plastique qui a comme caractéristiques d’être fin, solide et anti-rayure. En dessous de celui-ci, toujours protégé par le traitement Gorilla Glass, on retrouve les 3 boutons, tactiles, caractéristiques des nouveaux appareils tournant sous Android : Retour, Home et Option/Multi-tâches. L’ex bouton "recherche" ayant été intégré à l’OS même. Le dessous de l’écran est souligné par une fine partie de la coque unibody de l’appareil. Cette coque unibody est conçue en polycarbonate, matériaux qui procure légèreté et résistance, le tout est recouvert d’un revêtement de type soft touch qui semble également sensible aux rayures...

Au dessus de l’écran, on retrouve le nom de la marque, toujours sous la protection Gorilla Glass. Sur le dessus, la coque unibody en polycarbonate est perforée par de mini-trous pour le haut-parleur, la LED de notification et le capteur de luminosité. A droite de ceux-ci la caméra frontale de 1,3Mp 720p.

Le contour de l’appareil a la particularité d’être brillant contrairement au reste qui est matte. Sur ce liseré brillant, on retrouve en dessous à droite, un trou faisant office de micro et sur le dessus à droite, le bouton power. A l’opposé de celui-ci à nouveau un petit trou servant également de micro.

Du côté gauche se situe le port Micro-USB qui est compatible MHL. En d’autres termes, il faudra recourir à un adaptateur pour bénéficier de la sortie HDMI...Dommage ! Sur la tranche droite se trouve uniquement la barre du bouton volume.

A l’arrière, on retrouve l’objectif Grand Angle de 28mm qui ressort un peu et qui est entouré d’un joli anneau large de couleur gris. A sa droite, à cheval entre l’anneau gris et la coque, le flash LED. Sur le dessus, à gauche et à la limite de la tranche, se trouve l’emplacement Micro-SIM accessible uniquement via un trombone, et de l’autre côté le prise jack 3,5mm. Au centre de la coque arrière, apparaît le logo HTC , gravé et de couleur grise. Dans le bas, le logo Beats Audio, rappelant la collaboration entre HTC et Beats et juste en dessous, à nouveau les perforations pour un second Haut-Parleur. Enfin sur la droite, en longueur, se trouve une connectique pour un support voiture ou un dock spécifique.

Software

Nous sommes ici face à 2 Androphones ce qui me rappelle un comparatif d’il y a 2 ans entre le HTC Desire et le Sony X10. Et encore une fois, HTC met les bouchées doubles pour nous sortir son fleuron avec la dernière version Android 4.0 connue sous le nom Ice Cream Sandwich (ICS). Sony, par contre, se permet d’équiper son Xperia S avec une version plus ancienne qui est la 2.3.7, une des dernières évolution de Gingerbread. A croire que ce petit joujou soit sorti dans la précipitation... La gamme Xperia de 2011 devrait recevoir une mise à jour vers ICS durant ce mois d’avril mais les appareils Xperia 2012 (Xperia S, P et U) ne recevront cette mise à niveau que fin du 2ème trimestre 2012...

Android 4.0 est une version de l’OS compatible multi-plateforme c’est à dire capable de tourner aussi bien sur des smartphones que sur des tablettes. La version 2.3, elle, est uniquement optimisée pour les smartphones tandis que la version 3.x l’a été pour les tablettes. Gingerbread fait preuve de beaucoup de stabilité par rapport à ICS ce qui pourrait expliquer le choix de Sony.

Parmi les changement entre les 2 versions, on notera la navigation simplifiée entre les softs sur ICS, le rejet individuel des notifications, la reconnaissance faciale, l’apparition du NFC (Near Field Communication), la disparition définitive des boutons physiques remplacés par des touches tactiles. Ces touches sensitives sont déjà présentes sur le Xperia S vu qu’il est destiné à évoluer vers ICS. Sous Gingerbread, il est impossible de lancer des applications via l’écran verrouillé, ce qui n’est plus le cas sous ICS. En effet, 4 Icônes raccourcis sont présentes sur l’écran verrouillé et il suffit de déplacer ces icônes dans l’anneau de déverrouillage pour directement accéder à la dite application, pratique ! ICS intègre nativement la capture d’écran à l’aide du bouton on/off et du bouton volume (-) pressés simultanément. Cette fonction apparait sur l’Xperia S mais pas de façon automatique. En effet, après avoir appuyé sur les 2 boutons simultanément, un menu s’ouvre proposant la capture d’écran, l’extinction de l’appareil, le mode Avion ou le mode Silencieux. Enfin, ICS intègre Android Beam. Cette fonction permet d’échanger tout type de contenu, tels que les liens vers YouTube, contacts et liens vers des applications disponibles sur le Market, grâce à un simple contact entre Smartphones. Un peu à la manière de l’application Bump sur iPhone. Concrètement, il suffit de mettre les deux mobiles dos à dos puis de « taper » sur l’écran de la source.

Xperia SOne X
Lockscreen
Carnet d’adresses
Client Mail
Messagerie
Menu 1
Menu 2
Menu 3

Les 2 smartphones ne dérogent pas à la règle et sont tout 2 équipés d’une surcouche maison. Sense pour le HTC et TimeScape pour le Sony. Voici quelques améliorations apportées mais nous nous y attarderons pas en détail, vu qu’il est relativement difficile de différencier ces surcouches, tellement l’intégration à l’OS est bien faite !

Timescape reste basé sur les réseau sociaux. Il propose de rester “Aware” de tout ce qu’il se passe sur votre compte twitter ou facebook mais également point de vue vidéos et musiques partagées par vos amis. Disons que cet interface a un côté moins “pro” et n’intéressera pas les utilisateurs qui n’ont pas le temps de jouer avec ce genre de choses. Nous retrouvons néanmoins tout un tas de widgets, certains utiles, d’autres moins qui permettrons de personnaliser l’appareil comme bon vous semble.

Vue d’ensemble des widgets obtenue par pincement de l’écran d’accueil

Sense 4, reste pareil à l’ancienne version mais semble plus allégée et mieux intégrée que les versions précédentes. A côté de quelques modifications d’aspect esthétique, on notera l’ajout d’un tutoriel explicatif des différentes fonctions et nouveautés. Pratique pour les nouveaux utilisateurs.

Sense 4 Intègre également ImageSense, un nouveau moteur image qui, couplé à une puce dédiée HTC ImageChip, apporte beaucoup d’améliorations au niveau du capteur, de l’optique et du traitement de l’image. Le temps de déclenchement passe ainsi à 0.7sec et la prise de vue en rafale est possible cadencée à la vitesse de 1 image par 0.2sec.

Le gestionnaire de tâches, il suffit de les faire glisser vers le haut pour les arrêter
Screenshot des filtres photos
Les différents réglages de mise au point

Photos et Vidéos

Xperia S

Le Sony Xperia S est équipé d’un capteur 12.1 Mpxl avec une ouverture de f2.4 ce qui donne de bons résultats photos même en condition de faible luminosité. L’appareil est pourvu d’un bouton déclencheur physique, vraiment très pratique, sauf que lors de l’utilisation de celui-ci, on a tendance à venir placer naturellement ses doigts sur le capteur... Pour le reste, rien à redire, ce photophone fait d’excellentes photos ! Pas de surplus non plus dans l’application, on se contente de quelques modes photos (paysage, portrait crépuscule, sports, portrait, scène de nuit, mer/neige et fête), un réglage d’exposition, un réglage de mise au point (manuel par touché de l’écran, par détection de visage/sourire, automatique ou à l’infini), une balance des blancs et un réglage iso. On retrouve également un mode un peu gadget qui est le mode panorama par balayage 3D, qui permet de faire un panorama et de le visualiser comme si on était placé au centre de la scène.

Il y a également un mode 3D où, par balayage, on obtient un pseudo effet 3D, pas très efficace... Et il y a évidemment un mode panorama simple. La prise en rafale est possible uniquement en s’acharnant sur le déclencheur à raison d’une photo toutes les 1/2sec. Le Flash LED remplit bien son rôle et s’associe parfaitement avec cet excellent capteur.

Le mode vidéo est très performant en proposant une résolution allant jusqu’au Full HD. Le smartphone propose également un stabilisateur d’images.

Les différents réglages photos, beaucoup plus complets que sur le HTC !

One X

Le HTC pourrait faire pâle figure avec ses 8 Mpxl, mais il n’en est rien ! HTC a peaufiné son mode photo avec tout d’abord, des filtres à la Instagram pour donner des effets à vos photos. Un excellent flash LED est présent pour accompagner cet objectif un peu plus lumineux encore que le Sony avec une ouverture de f2.0. Il est également possible de shooter en rafale en restant simplement appuyé sur le déclencheur tactile.

L’appareil propose alors de sélectionner automatiquement la meilleure photo. Plusieurs modes de prises de vue sont également disponible : Automatique, HDR, panorama, portrait, portrait de groupe, paysage, tableau blanc, macro et faible éclairage. On retrouve également un réglage des blancs, la possibilité de sélectionner la sensibilité iso, une grille de composition,...

Le mode vidéo permet également de filmer en Full HD et petit plus de la part d’HTC, la possibilité de shooter pendant qu’on filme ! Très pratique !

Mode Portrait
One XXperia S
Mode Macro
One XXperia S
Faible luminosité (flash)
One XXperia S

Autonomie

Nos 2 appareils sont équipés d’une batterie intégrée, donc non amovible, à la manière de l’iPhone. Aujourd’hui, on ne s’attend plus à avoir des autonomies de 7 jours avec nos GSM, tellement ceux-ci sont complets. Et puis les nombreuses puces intégrées (3G, GPS, NFC,...) sont gourmandes quand on les utilise et avoir ce genre de smartphone pour uniquement téléphoner est un non sens !

HTC se démarque clairement par rapport à Sony. Surtout depuis la récente mise à jour qui a été faite pour "booster" l’autonomie. L’appareil a tenu environ 2 jours pour une utilisation moyenne (téléphone, SMS, surf wifi/3G, mail, quelques photos,...) là où le Xperia S a lâché après une journée...

Conclusion

Nous sommes face à des smartphones très haut de gamme. Le HTC One X est le premier smartphone QuadCore 1,5 Ghz du marché. Cet excellent processeur, nommé Tegra 3, prend clairement le dessus face au Qualcomm 1,5Ghz DualCore du Sony. La fluidité du One X est supérieure au niveau de la navigation dans les menus, des performances de l’appareil photo, etc... Quelques saccades sont malheureusement à déplorer lors de la navigation dans l’interface utilisateur du Xperia S. Espérons que la mise à niveau vers ICS permettra de palier à ce défaut.

Les Écrans HD des 2 smartphones sont bluffants et enfin à la hauteur du Retina Display de l’Iphone 4, la taille en plus ! Quel bonheur de pouvoir parcourir les pages de son forum préféré sur de si grands écrans ! Petite préférence toute fois pour l’écran Bravia Reality du Sony qui donne un rendu incroyable en respectant les couleurs sans atteindre l’excès comme avec le SGS 2.

Le mode photos de ces 2 smartphones fonctionne vraiment à merveille et le HTC tire son épingle du jeux avec ses filtres photos, son shooting en rafale qui sont des gadgets plus utiles que le mode panorama 3D du Sony.

La puce NFC des 2 appareils n’a pas encore de fonctionnalité précise. Elle est destinée entre autre à gérer votre portefeuille et vos cartes bancaires à l’aide de Google Wallet et permettra, à terme, de faire des payements électroniques.

Sony prend néanmoins les devants en proposant des puces nommées “Smart Tags”, qui après avoir été scannées par le Xperia, permettent de changer de profil par exemple ou de d’activer/désactiver l’alarme, ou encore activer votre réveil,...

Enfin, j’aimerais mettre en avant l’application “Mode Voiture” du HTC One X. Elle permet de passer en mode Paysage, avec un plus grand affichage et de n’avoir que les icônes essentielles lors de la conduite (Téléphone, navigation, radio, heure et météo, musique)

Package

Le packaging des 2 appareils est sensiblement identique. On regrettera le casque main-libre Beats Audio absent dans le pack du HTC... Dommage pour un GSM de ce standing, surtout qu’il aurait apporté une réelle plus value à l’appareil !

HTC One X

  • Le HTC One X
  • Tige d’éjection Micro-Sim
  • Guide de mise en route
  • Prise secteur USB
  • Cable USB - Micro USB
  • Ecouteurs main-libre HTC (pas MonsterBeats malheureusement)

Xperia S

  • Le Sony Xperia S
  • Guide de mise en route
  • Prise secteur USB
  • Cable USB - Micro USB
  • Ecouteurs main-libre

Caractéristiques

HTC One X

    • Dimensions : 134,36 mm x 69,9 mm x 8,9 mm
    • Poids : 130 grammes batterie incluse
    • OS : Android™ 4.0 Ice Cream Sandwich avec HTC Sense™
    • Affichage : écran tactile de 4,7 pouces, résolution de 1280x720 pixels (720p)
    • Vitesse du processeur : Tegra 3 quatre coeur à 1.5 GHz
    • Mémoire : 1 GB RAM, capacité interne de stockage 32 GB
    • Appareil photo : Capteur optique de 8 mégapixels avec une f/2.0 et un flash à LED, caméra frontale de 1,3 mégapixels
    • Connectivité : Prise audio stéréo jack 3,5 mm, prise micro-USB standard (micro-USB 2.0 à 5 broches)
    • Wi-Fi et Bluetooth® : Wi-Fi IEEE 802.11b/g/n, Bluetooth® 4.0 avec FTP/OPP pour transfert de fichiers
    • Détecteurs : Accéléromètre, compas numérique, détecteur de proximité, détecteur de luminosité, gyroscope
    • Localisation : Antenne GPS interne

Xperia S

    • Dimensions : 128 mm x 64 mm x 10,6 mm
    • Poids : 144 grammes batterie incluse
    • OS : Google™ Android 2.3 (Gingerbread) évolutif vers Android 4.0 (Ice Cream Sandwich)
    • Affichage : écran tactile de 4,3 pouces, résolution de 1280 x 720 pixels
    • Vitesse du processeur : Dual Core 1,5 GHz
    • Mémoire : RAM 1 GB, capacité interne 32 GB
    • Appareil photo : Appareil photo couleur 12 mégapixels avec auto-focus et flash LED
    • Connectivité : Prise audio stéréo jack 3,5 mm, prise micro-USB standard (micro-USB 2.0 à 5 broches)
    • Wi-Fi et Bluetooth® : Wi-Fi IEEE 802.11b/g/n, Bluetooth® 3.0 avec FTP/OPP pour transfert de fichiers
    • Détecteurs : Accéléromètre, compas numérique, détecteur de proximité, détecteur de luminosité
    • Localisation : Antenne GPS interne

Le HTC One X est disponible au prix de 599,90 € sur la Boutique Astel

Le Sony Xperia S est disponible au prix de 498,90 € sur la Boutique Astel

Enfin, la Team Astel remercie Sony pour la mise à disposition du Sony Xperia S de test, ainsi que le Pigekedal du forum pour l’excellente rédaction de ce test comparatif.

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :