139 utilisateurs connectés - Dernière mise à jour le 30/01/2023
La référence en Belgique depuis 23 ans pour comparer et choisir votre nouvel opérateur
2 PROMOTIONS
La promo de l'opérateur
jusqu'à
La promo Astel -160 €
2 PROMOTIONS
La promo de l'opérateur
jusqu'à
La promo Astel -160 €

L’arrivée d’un 4ème opérateur 4G/5G et la fin de la 2G/3G en Belgique

21/06/2022 - Grégoire Bourguignon - Edit 22/06/2022 - vu 5624 fois

Les enchères de la 5G sont terminées. Citymesh et DIGI construisent un 4ème réseau 4G et 5G en Belgique. Orange annonce la fin des 2G et 3G en Belgique.

Le 4ème opérateur mobile en Belgique sera Citymesh et DIGI

Le régulateur belge du marché des télécoms (IBPT) a terminé la vente aux enchères des fréquences 5G en Belgique. L’opération a rapporté 1,2 milliard d’euros à l’état. L’était fédéral et les régions doivent encore se mettre d’accord sur la clé de répartition de cette recette financière.

Voici le détail de la vente :

Encheres frequences 5g belgique

La durée est de 18 ans pour la bande des 3.600 MHz et de 20 ans pour les autres. La bande des 3.600 MHz est la plus indiquée pour fournir des services 5G industriels.

On remarque que Proximus a acheté le plus de fréquences : 20 % de plus que les autres opérateurs, pour un total de 491 millions d’euros. En achetant autant de fréquences, Proximus a l’intention de conserver sa place de meilleur réseau mobile de Belgique.

Orange et Telenet (BASE, VOO) ont achetés le même nombre de fréquences, mais dans des bandes légèrement différentes : Orange aura plus de capacité dans la bande des 700 MHz (meilleure portée en zone rurale), Telenet plus dans celle des 1.800 MHz (plus de débit en zone péri-urbaine). Orange a investi 322 millions d’euros, Telenet 264,3 millions d’euros.

On découvre aussi 2 nouveaux opérateurs : Citymesh Mobile et Network Research Belgium (NRB). Citymesh est brugeois et c’est une filiale du groupe informatique Cegeka. Il a acheté des fréquences dans chaque bande pour 114 millions d’euros (et avait déjà acheté des fréquences 2.600 MHz en 2021). C’est pour couvrir toute la Belgique en 4G et 5G. NRB est liégeois et c’est une filiale de l’assureur Ethias. Il a acheté quelques fréquences uniquement dans la bande des 3.600 MHz pour 11 millions d’euros. C’est pour couvrir uniquement en 5G des usines, des ports, des aéroports et des centres logistiques par exemple, à destination des grandes entreprises.

Citymesh fournira aussi ses services uniquement aux clients professionnels. Pour rentabiliser le coûteux nouveau réseau gsm qu’il va construire sur le territoire belge (les autres opérateurs ont chacun entre 3.000 et 5.000 antennes), il s’est associé à DIGI, un opérateur roumain qui commercialisera des offres mobiles aux clients particuliers. DIGI est une filiale de RCS&RDS et est déjà actif en Roumanie, Espagne, Italie et au Portugal.

Les deux opérateurs ont créé une joint-venture qui s’occupera de construire et maintenir ce 4ème nouveau réseau mobile en Belgique. La couverture sera d’abord déployée dans les centres-villes et le long des lignes de chemins de fer et des autoroutes. Les abonnements gsm DIGI pourraient être moins chers, mais il faudra tester la qualité de sa couverture en Belgique. Peut-être que DIGI négociera un accord de roaming national avec un réseau existant pour couvrir plus rapidement les zones reculées.

Orange Belgique éteint ses réseaux 2G et 3G

Orange profite de l’occasion pour annoncer qu’il débranchera ses réseaux 2G et 3G dans quelques années : entre 2023 et 2025 pour la 3G (UMTS), puis en 2028 pour la 2G (GPRS et EDGE). Au delà de ces dates, Orange Belgique émettra uniquement des signaux 4G (LTE) et 5G.

Cela suppose que tous ses clients soient équipés d’ici là d’un smartphone compatible VoLTE (Voice over LTE) pour pouvoir continuer à téléphoner et envoyer des sms (la 2G et la 3G servent surtout à téléphoner et envoyer des sms aujourd’hui) et que tous ses clients M2M (Machine to machine) aient mis à jour leurs appareils avec des modems 4G ou 5G : terminaux de paiement, distributeurs, véhicules, locomotives, mobiliers urbains, soit toutes les machines contenant une carte SIM Orange. Orange assure qu’un très faible pourcentage de clients seront véritablement impactés par cette décision en 2025 et 2028. Proximus et Telenet n’ont encore rien annoncé en ce sens.

Sa maison-mère Orange France et des opérateurs aux Etats-Unis ont aussi annoncés ces derniers mois la fin de leurs réseaux 2G et 3G. C’est une tendance de fond qui s’explique par le coût de la maintenance de ces anciens réseaux (la 2G est arrivée en Belgique en 1994, la 3G en 2004) et par l’énergie que consomme ces réseaux pour des services de moins en moins utilisés. Les réseaux 4G et 5G sont plus efficaces (allocation automatique des fréquences et des débits selon la demande locale) et leur maintenance est plus simple (les antennes s’auto-configurent, et certaines s’auto-orientent, en symbiose avec leurs voisines et le serveur central).

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez la promo Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :