0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

L’avenir de Mobistar sans France Télécom ?

2/11/2007 - Team Astel - vu 6661 fois

Alors qu'une analyse stratégique a lieu actuellement au sein de France Telecom sur l'avenir de Mobistar, son patron Bernard Moschéni jette le gant. Y a t-il eu désaccord avec France Telecom ?

Départ de Bernard Moschéni

Bernard Moschéni a annoncé sa démission en tant que CEO de Mobistar et son départ pour l’opérateur historique bulgare alors qu’une analyse stratégique est menée actuellement sur le futur de l’opérateur par sa maison mère France Telecom. Werner De Laet, le chief financial officer assurera la transition jusqu’à la nomination d’un nouveau CEO par l’Assemblée générale des actionnaires sur proposition du Conseil d’Administration. Contacté par nos soins, on nous indique chez Mobistar que Monsieur Moschéni souhaitait relever un nouveau défi et on insiste sur le fait que ce départ n’a rien à voir avec d’éventuelles dissensions ou désaccord avec l’actionnaire de référence.

Alors qu’une analyse stratégique est en cours

Le groupe Orange mène actuellement une analyse stratégique sur le devenir de Mobistar. En effet, Mobistar se retrouve esseulé dans son activité de téléphonie mobile alors que, dans le même temps, Belgacom intègre Proximus afin de proposer des solutions de convergence à ses clients, et KPN qui, suite à son rachat de Tele2, s’apprête à faire de même avec sa filiale BASE.

Il est assez peu vraisemblable que France Telecom se décide à racheter entièrement les parts des minoritaires dans Mobistar (49 %), ce qui lui couterait 2.2 milliards d’euros, alors que Mobistar est déjà consolidé dans les comptes d’Orange et que les économies d’échelles entre Orange et Mobistar sont quasiment inexistantes.

D’après les rumeurs qui circulent, France Telecom pourrait échanger sa part dans Mobistar contre une prise de participation dans Belgacom à hauteur de 20 % du capital. On sait que les futurs partenaires de l’Orange Bleue en gestation ne seraient pas contre une privatisation de Belgacom.

Comme repreneurs de Mobistar, les noms de Deutsche Telekom et de l’anglais Vodafone circulent avec insistance. Deutsche Telekom a repris dernièrement Orange Pays Bas, le quatrième opérateur mobile Outre-Moerdijk, et Vodafone connait parfaitement le marché belge pour avoir été actionnaire de Proximus à hauteur de 25 % de son capital jusqu’à l’année dernière.

Dans l’attente d’une décision, Mobistar maintient sa stratégie actuelle qui est de proposer aux clients résidentiels la substitution du fixe par le mobile pour les particuliers, et la convergence pour les clients business afin que ceux ci disposent d’une alternative totale à Belgacom.

Sur fond de bons résultats financiers

Au 30 septembre 2007, Mobistar comptait 3.241.622 clients mobiles actifs dont 53.7% sont abonnés, soit une augmentation de 5,2 % par rapport aux 3.080.695 clients un an auparavant. Tempo Music est l’un des produits-phare lancés dans le cadre d’une approche segmentée et compte aujourd’hui plus de 500.000 clients. La base clients comprenant les cartes MVNO s’élève à 3.335.245 clients soit environ 90.000 cartes Telenet et Lycamobile. Le nombre de clients ADSL Mobistar reste stable (et peu élevé).

Le chiffre d’affaires de Mobistar qui, fin septembre 2007, s’élevait à 1.116 millions d’euros, a diminué de 3,3 % par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires de la téléphonie a enregistré au cours des neuf premiers mois une baisse de 3,8 % pour s’établir à 1.078 millions d’euros par rapport aux 1.120 millions d’euros un an auparavant ce qui donne un ARPU ( revenu moyen par utilisateur) de 35.61€ par mois par client actif ce qui représente une baisse de 9% . En cause : de nouveau la baisse des MTR exigée par l’IBPT ainsi que la réglementation européenne sur le roaming.

Les perspectives de croissance de sa filiale luxembourgeoise VOXmobile prévues par Mobistar lors de son acquisition se confirment aujourd’hui. Au 30 septembre 2007, VOXmobile totalisait 75.987 clients mobiles actifs, soit une progression de 24 % par rapport aux 61.162 clients actifs enregistrés un an auparavant. Depuis le 2 juillet 2007, les chiffres de l’opérateur luxembourgeois sont consolidés. Le chiffre d’affaires total sur trois mois s’élevait au 30 septembre 2007 à 9,1 millions d’euros, ce qui représente une croissance de 7 % par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires de la téléphonie a progressé de 4 % en trois mois pour s’établir à 7,7 millions d’euros.

Les prix des abonnements Gsm les moins chers :

8 € /mois
-10 €



14 €
10 € /mois
-20 €


15 € /mois
-15 €


16.29 €
9.99 € /mois
-5 €

18 € /mois
-15 €

19.99 € /mois
-15 €


20 € /mois
-20 €




26.48 €
15.99 € /mois
-5 €

27 € /mois
-25 €

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :