0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

L’IBPT ouvre Belgacom TV à tous les opérateurs

17/10/2012 - Thomas Wallemacq - Edit 18/10/2012 - vu 7758 fois

L'IBPT a annoncé sa décision définitive d'ouvrir la plateforme Belgacom TV à la concurrence. Les opérateurs alternatifs BASE, Mobistar, Billi, mais aussi Numericable pourraient en profiter dans les prochains mois.

Belgacom contraint d’ouvrir son réseau TV

(JPEG) L’IBPT (le régulateur belge des télécoms) a adopté définitivement la décision visant à l’ouverture de la plateforme IPTV de Belgacom. L’opérateur historique devra donc ouvrir son réseau TV à la concurrence.

Cette mesure permettra aux opérateurs alternatifs comme KPN Belgium (BASE), Mobistar, Billi, ou même le câblo-opérateur bruxellois Numericable de proposer à leurs clients une offre TV via le réseau de Belgacom et reposant sur la plateforme Belgacom TV.

Partage de la plateforme Belgacom TV

Dans son offre aux opérateurs alternatifs, Belgacom partagera sa plateforme IPTV (la télévision numérique passant passant par le réseau xDSL) pour la diffusion de chaînes TV, mais aussi pour la vidéo à la demande (VOD), l’interactivité, ainsi que les décodeurs avec leur middleware.

(JPEG)

Un point important pour l’IBPT, comme pour les opérateurs alternatifs, était qu’ils puissent pouvoir offrir à leurs clients des chaînes supplémentaires à celles proposées par Belgacom à ses propres clients ainsi que de ne pas reprendre certaines chaînes de l’offre de détail Belgacom.

Selon les termes de l’accord, les opérateurs alternatifs devront eux-mêmes négocier les droits auprès des chaînes TV. Belgacom devra également permettre aux autres opérateurs de prévoir ou de supprimer des canaux supplémentaires. Ainsi, ils auront aussi la possibilité d’ajouter des chaînes si celles-ci ne font pas partie de l’offre commune de base mise à disposition par Belgacom.

En plus de l’offre commune de base revendue par Belgacom, les opérateurs alternatifs pourraient rajouter jusqu’à 32 chaînes supplémentaires, un chiffre que Mobistar considérait comme insuffisant.

Belgacom dispose de 6 mois pour mettre à disposition son réseau aux opérateurs alternatifs.

(JPEG)

En bleu, les services fournis par Belgacom. En vert, ceux fournis par l’opérateur alternatif (= OLO). En bas, le client final.

Des négociations intenses entre Belgacom et Mobistar

Le texte de l’IBPT détaillant l’offre de référence wholesale multicast fait 157 pages et comporte de nombreuses informations très intéressantes. On y retrouve notamment les longues négociations que Belgacom a eu avec Mobistar, qui semble avoir été très impliqué dans le processus.

Evoquons quelques points d’achoppement :

Le "fast zapping"

Par exemple, Belgacom ne voulait pas partager l’accès au "fast channel zapping" (fonctionnalité qui pendant le zapping, demande déjà les images de la chaîne suivante auprès du serveur pour augmenter la vitesse de zapping), ce que Mobistar désapprouvait auprès de l’IBPT. Le régulateur a finalement donné raison aux opérateurs alternatifs en indiquant que le but étant que les opérateurs alternatifs aient accès à un produit haut débit comprenant des fonctionnalités multicast similaires à celles que Belgacom fournit en interne à ses filiales.

La TV de rattrapage

Un autre point important de négociation se situait autour des services de télévision de rattrapage (catch-up TV). Mobistar estimant que d’importantes économies pourraient être réalisées si les opérateurs télécoms partageaient l’équipement qu’ils installent eux-mêmes auprès des chaînes. Belgacom estimait de son côté qu’un opérateur alternatif devait être en mesure de développer lui-même un tel service de rattrapage. Mais là aussi, l’IBPT a donné raison aux opérateurs alternatifs.

La TV sur tablettes, PC et smartphones

La réutilisation des images TV dans le but de les regarder sur différents écrans (comme par exemple TV Partout de Belgacom) a également donné droit à de nombreuses négociations.

(JPEG)

L’IBPT a encore une fois donné raison aux opérateurs alternatifs en considérant que "ce type de produit est nécessaire pour répondre à l’évolution du comportement télévisuel de l’utilisateur final puisque regarder la télévision devient de plus en plus une expérience individuelle, interactive, le contenu de la radiodiffusion qui traditionnellement pouvait uniquement être visionné sur la télévision étant désormais également disponible sur d’autres appareils (ordinateur, tablette, smartphone, etc.)."

Les opérateurs alternatifs très intéressés

Grâce à cette décision, plusieurs opérateurs pourraient lancer ou améliorer leur offre de TV numérique en 2013 :

  • BASE, qui vient de signer à ce propos avec Belgacom pour lancer BASE TV
  • Mobistar, qui rêve de pouvoir se passer du satellite et qui discute toujours à la fois avec Belgacom et les câblos-opérateurs VOO et Telenet
  • Billi, qui cherche à faire sauter la limitation de ses lignes ADSL2+ actuelles pour pouvoir couvrir tout le territoire avec sa TV et proposer plusieurs décodeurs TV à ses clients
  • Numéricable, qui rêve de couvrir tout Bruxelles et toute la Wallonie, et qui étudie la possibilité de couvrir via le VDSL2 les communes non couvertes par son réseau câblé

Téléchargez l’intégralité du rapport de la décision de l’IBPT concernant l’offre de référence wholesale multicast

Les prix des abonnements Tv les moins chers :








Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :