0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Le NFC et ses applications en Belgique

27/10/2011 - Thomas Wallemacq - vu 27921 fois

Le NFC, c'est la technologie du futur. Tous les smartphones en seront bientôt équipés. Retour sur cette technologie de communication sans contact et présentation de ses applications actuelles et futurs, notamment en Belgique via la société Ping Ping.

Dans sa version européenne, le Samsung Galaxy S2 n’en était finalement pas équipé. Même chose pour le nouvel iPhone 4S. Par contre, certains modèles comme le BlackBerry 9900, le Nokia C7 ou le Google Nexus S en possèdent déjà une. Il s’agit de

la puce NFC

.

Ces derniers temps, on parle beaucoup de cette technologie dans le monde des télécoms et des smartphones. Pourtant, tout le monde ne sait pas encore ce qu’il se cache derrière ces trois initiales qui risquent dans les prochaines années de révolutionner notre vie quotidienne.

C’est pourquoi nous avons donc décidé de revenir en détail sur cette nouvelle technologie et de nous pencher sur ses applications, actuelles et futures, en Belgique. Découvrez notre dossier complet sur le NFC !

Le NFC, qu’est-ce que c’est ?

(JPEG) Le NFC (de l’anglais Near Field Communication, ou Communication en champ proche en français) est une technologie de

communication radio à courte portée.

Le NFC permet l’échange d’informations, sans fil, entre des périphériques jusqu’à une distance maximum de 10 cm. A la base, le NFC a été conçu pour équiper nos GSM et smartphones.

Dans la pratique, le téléphone intègre simplement

une petite antenne

supplémentaire d’un millimètre d’épaisseur, une puce NFC et une carte SIM compatible.

Utilité et applications du NFC

La vocation première du NFC sur les smartphones est de permettre de réaliser des

micro-paiements

en toute sécurité. Cependant, le NFC autorise également de nombreux autres usages. A la vue du nombre de ses applications, le NFC a un très grand potentiel et pourrait bien rendre les smartphones encore plus complets et indispensables.
(JPEG)

Voici un aperçu des possibilités qu’offre la technologie NFC :

  • Dans les transports : valider votre titre de transport, payer votre emplacement de parking, votre course en taxi,...
  • Dans les magasins : effectuer des micro-paiements, valider vos coupons de réduction, bénéficier des certaines offres promotionnelles ou encore valider votre carte de fidélité.
  • En déplacement : pour effectuer des petits achats (restaurant, snack,...), pour payer dans les distributeurs de boissons,...
  • A la maison : pour allumer ou éteindre des appareils électroniques, un système d’alarme,...
  • Identification personnelle : pour vous identifier à l’entrée d’un hôtel ou d’un bureau, ou même pour ouvrir dans votre voiture.

Dans la pratique : le projet Cityzi en France

(JPEG) En mai 2010, la ville française de Nice a été choisie dans le but de tester les services mobiles NFC en conditions réelles. Ce projet a pu voir le jour grâce à une étroite collaboration entre les opérateurs, le constructeur Samsung, les commerces, les sociétés de transports et les habitants.

Pour cette expérimentation, c’est le Samsung Player One qui a été choisi et distribué pour la simple et bonne raison qu’il s’agissait à l’époque d’un des seuls smartphones équipé d’un module NFC.

Devant le succès de l’opération, des projets similaires sont désormais déployés dans d’autres villes françaises.

En Belgique : les projets de Ping Ping

La Belgique ne connait de projets similaires à Cityzi. Dans notre plat pays, c’est essentiellement la société Ping Ping qui s’occupe de la mise en place de projets NFC.

PingPing est une plateforme de micro-paiements mobiles qui permet de régler des petits achats via votre GSM, avec un montant maximum de 25 € par transaction.

Bien que cette plate-forme fasse partie du groupe Belgacom, PingPing est accessible quel que soit l’opérateur mobile (Proximus, Mobistar ou Base).

Puisqu’à l’heure actuelle très peu de GSM sont compatibles NFC, PingPing a trouvé la parade en intégrant une petite puce NFC dans des badges autocollants (appelés Tag PingPing) ou encore dans des cartes (type carte étudiant). En attendant que les smartphones soient tous équipés d’une puce NFC, via des badges ou des cartes, PingPing permet déjà de goûter à cette technologie en démontrant son utilité et sa facilité.

(JPEG)

En Belgique, avec PinPing, vous pouvez déjà :

  • Payer vos boissons dans l’un des 5 000 distributeurs Coca-Cola équipé PingPing.
  • Payer votre lunch. PingPing équipe les caisses de restaurants et cafétérias d’entreprises, d’écoles et d’universités. Ce moyen de paiement accélère considérablement le passage aux caisses. Il suffit de scanner votre tag PingPing et le paiement est effectué.
  • Payer votre place de parking. Actuellement PingPing utilise un système de SMS-Parking mais dans le futur, pour payer son emplacement de parking, il suffira de scanner son smartphone sur la borne de paiement.
  • Payer votre ticket de bus De Lijn. Comme pour les parkings, PingPing utilise actuellement un système de paiement par SMS. Là encore, en attendant la généralisation de téléphone NFC.
  • Payer votre car-wash, vos photocopies, votre journal,... Chaque mois, PingPing étend ses services et de plus en plus de commerçant s’équipent d’un terminal de paiement NFC.

Avenir et généralisation du NFC

2011 avait été annoncée comme l’année du NFC. Finalement, ce sera sans doute plutôt en 2012 que le NFC prendra véritablement son envol. En tout cas, tout le monde y croit. Le PDG de Google, Eric Schmidt, a ainsi déclaré durant une intervention au Mobile World Congress 2011 que «  la technologie NFC devrait révolutionner à la fois le monde du e-commerce et celui du paiement en général ».

Les analystes sont tout aussi optimistes puisqu’une étude récente (In-Stat) indique qu’en 2015 plus d’1 milliard de puces NFC seront présentes sur le marché mondial. Même enthousiasme du côté des constructeurs qui estiment que dans 4 ans, plus de la moitié des smartphones seront compatibles NFC.

De son côté, Android prévoit le coup puisque sa prochaine version 4.0 (Ice Cream Sandwich) sera entièrement compatible NFC.

Vous voilà prévenus !

Découvrez les premiers smartphones NFC sur la Boutique Astel.













Les prix des abonnements Gsm les moins chers :

8 € /mois
-10 €



14 €
10 € /mois
-20 €


15 € /mois
-15 €


16.29 €
9.99 € /mois
-5 €

18 € /mois
-15 €

19.99 € /mois
-15 €


20 € /mois
-20 €




26.48 €
15.99 € /mois
-5 €

27 € /mois
-25 €

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :