0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Les avertisseurs radars autorisés en Belgique

13/05/2011 - Thomas Wallemacq - vu 11966 fois

Si Coyote et Wikango ont du souci à se faire en France où leurs avertisseurs de radars seront interdits dès septembre 2011, en Belgique, ils continueront à être autorisés. D'ailleurs, Coyote sort une nouvelle version de son avertisseur le Mini Coyote Plus.

Les avertisseurs de radars prohibés en France

(JPEG) Le gouvernement français vient de prendre toute une série de mesures pour lutter contre la hausse de la mortalité sur les routes. Parmi celles-ci, l’interdiction de l’usage des avertisseurs de radars. Dès septembre 2011, leur usage sera répressible d’une amende de 1 500 euros et d’un retrait de 6 point sur le permis.

En France, les trois principaux fabricants d’avertisseurs de radars (Coyote, Wikango et Inforad) regroupent près de 5 millions d’utilisateurs. Face à cette prohibition, les trois constructeurs appellent leur communauté à manifester le 18 mai prochain dans les principales villes de l’Hexagone.

Quid des GPS et des applications smartphones ?

Les GPS avec avertisseur de radars intégrés, mais aussi les applications smartphones, sont également dans le collimateur des autorités française.

En effet, puisque ces outils permettent les mêmes fonctions que les avertisseurs de radars, ils devraient eux-aussi être interdits. Cependant, si les avertisseurs ou les GPS restent relativement faciles à déceler, peut-on réellement imaginer que les autorités en viennent à aller fouiller dans un smartphone pour vérifier la légalité d’une application ? Rien n’est moins sûr.

Quoiqu’il en soit une telle mesure pourrait conduire les constructeurs et les fournisseurs d’abonnement concernés à devoir mettre la clé sous la porte.

La Belgique n’est pas concernée par cette interdiction

Est-ce qu’une telle mesure est envisageable en Belgique ? C’est la question que sont en droit de se poser les quelques 200 000 usagers belges d’un avertisseur de radars.

Hier, Étienne Schouppe, le ministre belge en charge de la Mobilité, a affirmé que la Belgique ne comptait pas interdire l’usage de ce type d’outil sur notre territoire.

Le porte-parole du ministre a d’ailleurs souligné que « Tout le monde est libre de recourir à ce type d’outil. Ce n’est rien de plus qu’un échange d’informations entre les citoyens. »

Cependant, cette interdiction sera évidemment d’application lorsque les belges équipés d’un avertisseur de radars se rendront en France.

Retrouvez les avertisseurs Coyote et Wikango sur la Boutique Astel

Début 2011, nous vous avions proposé un comparatif entre les deux avertisseurs de radars les plus vendus en Belgique : le Mini Coyote V2 et le Wikango Max. Ces deux modèles restent bien sûr disponibles sur notre Boutique en ligne.

Récemment, Coyote a également lancé un nouveau modèle d’avertisseur, le Mini Coyote Plus. Retrouvez cette évolution du Mini Coyote V2 sur la Boutique Astel au prix de 199,90 €.

(JPEG)

Découvrez notre rayon Avertisseurs de radars sur la Boutique Astel

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :