0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Les GSM bientôt muets au cinéma et dans les églises ?

12/10/2004 - Grégoire Bourguignon - vu 6796 fois

Plus de sonneries inopinées de GSM dans les salles de spectacle françaises et dans les églises mexicaines : le ministre français de l'Industrie autorise les exploitants de salles de cinéma, de théâtre et de concert à se munir de dispositifs de brouillage des GSM, les prêtres mexicains font de même dans leurs églises. A quand une telle mesure en Belgique ?

Revue de presse :

L’article paru sur LaVieDuNet.be le 11 octobre 2004 concernant les salles de spectacles françaises :

Désormais, dans les salles de cinéma qui installeront ces dispositifs de brouillages, seuls les appels d’urgence pourront passer. C’était une disposition qui était très attendue puisqu’elle résulte de la loi du 17 juillet 2001 et alors la mise en application n’avait pas été mise en vigueur et donc je viens de prendre l’arrêté le permettant, a-t-il déclaré sur France Info.

Selon le ministre, des exploitants de cinéma « ont vu l’effet désastreux » que les sonneries intempestives pouvaient avoir sur leurs recettes et donc sur l’équilibre du film tout simplement. C’est la même chose pour les concerts. Vous imaginez au milieu d’un concert les quelque malotrus qui laissent sonner leurs portables, ce sera fini », a-t-il ajouté. M. Devedjian a précisé que l’installation technique de ces « brouilleurs » était du ressort « des exploitants de cinéma ou de théâtre, de toutes les salles de spectacle ». Mais ils assurent être en mesure d’y pourvoir techniquement, a-t-il noté.

De son côté, Jean Labbé, président de la Fédération nationale des cinémas français, a salué cette mesure comme l’aboutissement d’une longue demande » provenant de salles extrêmement diverses qui vont de la grande à la petite exploitation.

Evoquant sur France Info les investissements considérables des dernières années pour l’amélioration du confort en salles, il a estimé que « l’autorisation du brouilleur, c’est un peu la cerise sur le gâteau. Cela permet effectivement aux gens d’être dans la salle de cinéma, tranquilles, et de pouvoir voir le film, et uniquement le film, a-t-il conclu.

(D’après AP)


L’article paru dans le Metro du 11 octobre 2004 à propos des églises mexicaines :

Lassés d’entendre les fidèles téléphoner pendant la messe, les prêtres de quatre églises de la ville mexicaine de Monterrey ont fait installer des brouilleurs afin de réduire au silence les GSM de leurs paroissiens. Ils ont eu recours à une technologie mise au point par les services de contre-espionnage israélien. Des brouilleurs de la taille d’une petite radio ont ainsi été installés entre les peintures de la Vierge et les statues des saints. Ces petits appareils ont été rapportés d’Israël par un fidèle voici deux ans.

Coûtant environ € 1.600 l’unité, ils sont activés par télécommande et émettent des ondes radio qui perturbent le signal des téléphones portables dans un rayon d’une centaine de mètres. A l’origine, ils avaient été élaborés pour contrer les écoutes téléphoniques et empêcher le déclenchement de bombes à l’aide d’un GSM. Environ un quart des Mexicains possèdent un portable. Aussi l’initiative des prêtres de Monterrey intéresse-t-elle bon nombre de leurs collègues mexicains.

Des prêtres officiant dans d’autres régions souhaitent à leur tour se procurer ces brouilleurs de GSM.

Les prix des abonnements Gsm les moins chers :

8 € /mois
-10 €

8 € /mois
-5 €


14 €
10 € /mois
-20 €

15 € /mois
-15 €

15 € /mois
-15 €

15.99 € /mois
-10 €

16.29 € /mois
-5 €

18 € /mois
-15 €

19.99 € /mois
-15 €

20 € /mois
-20 €

20 € /mois
-20 €




26.48 € /mois
-5 €

27 € /mois
-25 €

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :