0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Les Nokia N900 suivants tardent : défaut de fabrication au micro-USB

22/02/2010 - Grégoire Bourguignon - vu 8843 fois

Le 17 décembre dernier, Astel recevait les 10 premiers Nokia N900 Benelux, et les 10 premières précommandes étaient livrées aussitôt. Mais depuis lors, Nokia ne parvient plus à livrer les bêtes, faute d'un défaut de fabrication.

(JPEG) Le Nokia N900 était l’un des GSM les plus attendus de la fin 2009. C’est aussi l’un des plus attendus de ce début 2010. En effet, depuis la mi-décembre lorsque Nokia nous a livré les 10 premiers N900 Benelux, les suivants se font attendre, et deux d’entre eux sont déjà rentrés en réparation.

La cause ? Un défaut de fabrication : la prise micro-USB du téléphone aurait été soudée à l’envers sur la plaque électronique du circuit imprimé de l’appareil. De ce fait, le connecteur est très fragile. Ses pattes se désolidarisent rapidement du circuit, rendant la charge et la connexion USB du GSM vite impossible.

(JPEG)

Début janvier, Nokia a alors stoppé toutes les livraisons de N900 suivantes, afin de les retourner à l’usine pour vérification et correction du défaut, de manière à ce que tous les appareils suivants ne subissent pas cette anomalie malheureuse.

Quand peut-on s’attendre à l’arrivée des N900 suivants ? Nokia n’a pas encore confirmé de nouvelle date pour l’arrivée de la deuxième salve. Il faut s’attendre à quelque chose comme début/mi-mars. Astel livrera évidemment aussitôt vos précommandes en attente, et pourra même vous rembourser les frais de port si vous le désirez, en guise de remerciement pour votre patience.

Liens utiles

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :