0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Les plaintes contre les SMS premium augmentent

16/10/2007 - Grégoire Bourguignon , Team Astel - vu 10635 fois

Le nombre de plaintes liées aux SMS premium sont en augmentation. En cause : le non respect du code de conduite par les prestataires de services. Voici quelques pistes pour s'en débarrasser.

Avec le succès des jeux de type call TV et dating TV (dont les profils diffusés sont factices d’ailleurs) et des concours SMS en tout genre, le phénomène des SMS premium (aussi appelés SMS+) ne cesse de prendre de l’ampleur, et les plaintes vont en augmentation, selon le service de médiation pour les télécommunications.

D’après le rapport annuel 2006 du médiateur, on dénombrait près de 170 plaintes liées à ce phénomène mais il ne s’agit que de la pointe de l’iceberg. La cause de ces plaintes est surtout liées à des infractions à certaines disposition du code de bonne conduite que l’ensemble des content providers et des connectivity providers doivent souscrire pour avoir accès aux réseaux des opérateurs de télécommunications.

Ce code a été édicté en 2005 par les 3 principaux opérateurs mobiles en collaboration avec Test-Achats. Malheureusement, les sanctions en cas de non respect ne sont pas toujours appliquées quand on connait les juteux bénéfices liés aux SMS premium. Test-Achats demande donc une révision complète de la politique de verrouillage ainsi que l’application des sanctions lorsque les prestataires de services ne respectent pas les règles.

Que faire en cas de problème ?

En l’état actuel des choses, il est difficile de donner LA solution à ce problème. D’après Test-Achats, plusieurs possibilités sont donc envisageables, à défaut de n’avoir pu éviter d’envoyer tel SMS surtaxé ou de laisser son numéro de GSM à une entreprise peu scrupuleuse.

Les solutions soft

  • Le consommateur peut contacter son opérateur téléphonique qui, en fonction de chaque problème spécifique, décide ou non de procéder au remboursement des montants litigieux. Mais en général, les opérateurs rejettent totalement leur responsabilité pour tout SMS surtaxé dont ils ne seraient pas à l’origine.
  • Proximus et Base publient et tiennent à jour sur leur site web la liste des numéros courts SMS actifs sur leurs réseaux. Ces listes contiennent les coordonnées de contact de toutes les sociétés faisant usage de numéros courts. En cas de problèmes, les consommateurs peuvent directement prendre contact avec elles et exiger le retrait de leur numéro de GSM de leur base de données. Mobistar n’a pas de liste connue à ce jour.
  • Le consommateur peut également envoyer un SMS avec le mot "STOP" au numéro court ou au numéro de l’expéditeur qui se trouve sur la liste afin que cesse tout envoi de sms non sollicités.
  • Et bien sûr signaler l’abus au médiateur des télécoms pour faire grossir le nombre de plainte annuel pour que le phénomène soit pris en compte plus rapidemment par les autorités : www.mediateurtelecom.be

Les solutions trash

  • Si vous ne souhaitez plus recevoir d’informations sur les produits ou services des entreprises, ainsi que les promotions et bons de réduction offerts par les entreprises par SMS, vous pouvez vous inscrire sur la liste Robinson SMS. Mais attention, seules les entreprises qui sont affiliées à l’association belge du marketing Direct consulteront cette liste avant tout envoi publicitaire. Adresse : www.robinsonlist.be ou par courrier Liste Robinson, ABMD, Buro & Design Center, Esplanade du Heysel B46, 1020 Bruxelles
  • Le consommateur peut porter plainte pour escroquerie au cas où la tentative d’arrangement à l’amiable avec le prestataire de services concerné n’aboutit pas.
  • Le consommateur peut également s’adresser au SPF ECONOMIE, Direction générale Contrôle et médiation (WTC III Boulevard Simon Bolivar, 30 1000 Bruxelles). Garante du bon respect de la loi sur les pratiques du commerce, ce département est compétent pour poursuivre les infractions à la dite loi.
  • Le consommateur peut aussi changer de numéro de GSM en contactant son opérateur, mais il est regrettable de devoir en arriver là à cause d’une entreprise qui ne respecte pas ses clients ni le code de conduite qu’elle a signé avec les opérateurs !!

L’IBPT ne devrait-il pas obliger les opérateurs à rompre leur contrat avec ces sociétés qui ne respectent pas le code de conduite ?!

Les prix des abonnements Gsm les moins chers :

8 € /mois
-10 €



14 €
10 € /mois
-20 €


15 € /mois
-15 €


16.29 €
9.99 € /mois
-5 €

18 € /mois
-15 €

19.99 € /mois
-15 €


20 € /mois
-20 €




26.48 €
15.99 € /mois
-5 €

27 € /mois
-25 €

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :