0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Les tops et les flops télécoms de 2013

31/12/2013 - Grégoire Bourguignon , Thomas Wallemacq - Edit 16/12/2014 - vu 7537 fois

2013 se termine déjà. Parcourons les innovations et les déceptions qui auront marqué l'actualité des opérateurs en Belgique en 2013. Découvrez également ce qu'ils nous réservent pour 2014 !

Les Tops de 2013

(JPEG)

Le développement du réseau 4G en Belgique

(JPEG) Après avoir fait ses premiers pas en 2012, le réseau 4G a réellement commencé à se développer en 2013. Comme à son habitude depuis maintenant 20 ans, Belgacom/Proximus, l’opérateur historique en Belgique, aura servi de locomotive. En cette fin d’année 2013, le réseau 4G de Belgacom couvre déjà plus de 213 villes et communes et couvre ainsi près de 4 millions de belges.

(PNG) En octobre 2013, c’est BASE qui a réalisé un joli coup, en devenant le deuxième opérateur à lancer la 4G. BASE a ainsi devancé Mobistar, traditionnellement et historiquement le deuxième opérateur du pays. Trois mois après son lancement, la 4G de BASE est déjà disponible dans 203 villes et communes.

(PNG) Enfin, même si les choses commencent à se préciser, le réseau 4G de Mobistar est toujours en phase test, dans seulement 30 communes. Le lancement commercial et national est cependant toujours annoncé pour début 2014.

On peut dire que 2013 aura été l’année de l’avènement de la 4G, un nouveau réseau ultra-rapide qui nous accompagnera ces prochaines années. Les vitesses offertes s’étendent de 25 à 50 Mbps selon les endroits.

Les news Astel.be sur la 4G :

Proximus accélère le déploiement de la 4G (24/05/2013)
BASE est le deuxième à lancer la 4G (01/10/2013)
Mobistar ouvre son réseau 4G en Flandre (25/11/2013)

L’arrivée des packs "low-cost" à 39 €/mois

BASE, le challenger du marché, aura décidément beaucoup fait parler de lui en 2013. En février, l’opérateur annonçait le lancement de sa nouvelle marque SNOW et commercialisait le pack Triple Play le moins cher du marché : 39 €/mois.

(JPEG)

(PNG) Il aura finalement fallu attendre plusieurs mois pour voir apparaitre la première riposte. Celle-ci fut lancée par Belgacom, via sa filiale low-cost Scarlet : le pack Scarlet Trio, également proposé à 39 € par mois.

Malgré une bonne idée de départ (une offre TV "light" avec une vingtaine de chaînes, Internet illimité et téléphonie fixe), ces nouveaux abonnements peinent à décoller. La faute à des frais d’activation élevés (99 € pour l’installation) et des options supplémentaires qui viennent rapidement alourdir la facture.

Les news Astel.be sur les packs "low-cost" :

SNOW, la marque triple play de BASE (05/02/2013)
Scarlet Trio : le Triple Play à 39 €/mois (12/07/2013)
Scarlet Trio à 39 € : Test, avis, prix et commande (01/08/2013)

Le prix des abonnements mobiles continue de baisser

Pour le plus grand bonheur des consommateurs, en 2013, les prix des abonnements GSM ont poursuivi leur chute. Proximus, BASE, Mobistar, tous les opérateurs ont continué à revoir leurs tarifs à la baisse en 2013.

Histoire de tirer un peu plus les prix vers le bas, de nouvelles offres ont également débarqué sur le marché. VOO a enfin lancé son offre mobile, et a innové en proposant une offre illimitée à 32 €/mois pour les clients VOO existants. Tout cela est de bonne augure pour 2014 où les prix devraient encore baisser !

(PNG)

Les dernière news Astel.be sur les nouveaux tarifs :

Mobistar adapte ses abonnements Kangourou, Dauphin et Panthère (26/11/2013)
Telenet KING & KONG disponibles pour tous au meilleur prix (04/11/2013)
VOO lance le mobile illimité à 32 €/mois (29/10/2013)
BASE : nouveaux nom, tarifs, et débits 3G (17/04/2013)
Les nouveautés Belgacom et Proximus d’avril 2013 (02/04/2013)

Les Flops de 2013

(JPEG)

Mobistar : un opérateur Triple Play de moins

(PNG) Mais tout n’a pas été rose chez les opérateurs en 2013. Mobistar aura connu une année très difficile, c’est le moins que l’on puisse dire. Le 15 mai 2013, Mobistar annonçait son retrait du marché fixe et l’arrêt de ses offres TV, Internet et téléphone fixe. Un énorme échec pour l’opérateur qui avait beaucoup misé sur le lancement de son offre TV via satellite en 2010. Un partenariat avec TéléSAT/TV Vlanderen, et Belgacom pour l’ADSL.

Le réseau GSM de Mobistar n’a pas été en grande forme non plus. Sa couverture et son service clientèle sont passés troisième en terme de qualité, derrière BASE.

Mobistar compte beaucoup sur l’année 2014 pour rebondir, avec, au programme, le lancement officiel, et dans de nombreuses villes en même temps, de son réseau 4G. Des trois nouvelles licences 4G 800 MHz mises en vente par le régulateur du marché IBPT cette année, Mobistar a d’ailleurs décroché celle obligeant son propriétaire à couvrir 98 % des 60 communes considérées comme les plus rurales, dans un délai de trois ans. On peut donc s’attendre à ce que le futur réseau 4G de l’opérateur soit très étendu. L’opérateur attend également beaucoup de la prochaine libéralisation du câble de télédistribution, pour à nouveau proposer la TV, l’Internet et la téléphonie fixe en pack Quadruple Play.

La 4G bloquée à Bruxelles

(JPEG) Bruxelles, la capitale sans 4G. Ralentie par une norme de 3 V/m très stricte, trop selon les opérateurs, l’absence de réseau 4G dans la capitale de l’Europe aura été la saga de 2013, avec de nombreux rebondissements. Dont le fameux "Fuck You" de Didier Bellens, désormais ex-patron de Belgacom, expliquant que Bruxelles se moque des investisseurs étrangers en demandant aux opérateurs de respecter la norme environnementale la plus sévère au monde. L’histoire nous dira si le gouvernement bruxellois avait raison de protéger notre santé en limitant autant le flux d’ondes qui nous envahissent de tous côtés... La 4G devrait finalement apparaître à Bruxelles dans le courant de 2014.

Vague de disparition de chaînes TV

ARD/ZDF, Eurosport, Discovery Channel, ESPN, KidsCo,...

Enfin, 2013 aura aussi été marquée par l’arrêt du contrat de diffusion de plusieurs grandes chaînes dans les bouquets des différents opérateurs de télévision. En mai, ce sont d’abord les germanophones abonnés à Belgacom TV qui ont été touchés par l’arrêt de la diffusion des chaînes allemandes publiques ARD et ZDF. Quelques mois plus tard, les amateurs de sports abonnés VOO ont vu la chaîne Eurosport disparaitre de leur VOOcorder. Enfin, en novembre, les abonnés au bouquet documentaire de Be tv ont perdu la chaîne Discovery Channel, remplacée depuis lors par Planète+ Crime Investigation.

D’autres chaînes ont complétement cessé d’émettre sur le territoire en 2013. C’est le cas des chaînes ESPN et de KidsCo (remplacée par Piwi+ chez VOO).

Espérons qu’en 2014, les opérateurs aient plutôt tendance à ajouter des chaînes (de préférence gratuites) à leurs bouquets de base !

Nos attentes pour 2014

Un nouveau VOOcorder en approche

Lancé en juin 2009, le décodeur numérique de VOO, le VOOcorder, fêtera ses 5 ans d’existence en 2014. Pendant ce temps-là, la concurrence sort des innovations, nous pensons à "La Box by Numericable", et Belgacom continue de proposer une nouvelle version de son décodeur TV chaque année.

Il est donc grand temps que VOO renouvèle son décodeur TV qui commence à faire office de dinosaure. Et ça tombe bien : notre petit doigt nous dit que 2014 pourrait bien être l’année du nouveau VOOcorder. A vos pronostics pour ses caractéristiques : Box tout-en-un, lecteur Blu-ray,... ?

Droits du foot : Qui diffusera la Jupiler League ?

Alors qu’on se souvient encore tous de la "guerre du foot" qui a eu lieu en 2011 (VOO et Telenet avaient chipé le foot belge à Belgacom TV), 2014 sera synonyme d’un nouveau round. Avec cette fois, un nouvel acteur qui pourrait bien concurrencer nos opérateurs belges à ce jeu : la chaîne TV américaine FOX.

(JPEG)

Les opérateurs développeront leurs offres TV

En terme de nouveautés, les opérateurs ont déjà tout sorti ou presque au niveau des connexions Internet et de la téléphonie fixe et mobile. Dans le futur, les innovations sont à aller chercher du côté de la télévision. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser il y a quelques années, la TV reste énormément consommée au sein du foyer, mais également de plus en plus en déplacement et/ou sur tablette ou sur PC (phénomène du "second screen").

Les opérateurs ont encore beaucoup de progrès à faire en terme de VOD/SVOD (location de films à la demande), surtout avec l’arrivée tant attendue de nouveaux concurrents tel que Netflix, qui propose la location illimitée de films et séries pour un forfait mensuel fixe. Nos opérateurs peuvent également encore améliorer la télévision de rattrapage, ou catch-up TV, comme Belgacom Replay qui est en test depuis quelques semaines dans le Nord du pays. Bref en 2014, les opérateurs vont devoir s’adapter, innover, et nous proposer de nouvelles manières de consommer la télévision numérique.

Des connexions Internet toujours plus rapides

(PNG) En 2013, Numericable a déjà fait très fort en proposant une connexion Internet à une vitesse de 200 Mbps. Les autres câblo-opérateurs (Telenet et VOO) utilisant la même technologie, le DOCSIS 3.0, devraient également proposer de telles vitesses en 2014.

(JPEG) Du côté de la bonne vieille ligne téléphonique de cuivre, Belgacom commencera à déployer dès le début 2014 le VDSL2 Vectoring. Comme l’opérateur nous l’avait expliqué lors de la visite de son centre de contrôle, cette mise à jour du réseau VDSL2 permettra d’augmenter la vitesse de connexion chez une majorité des clients Belgacom VDSL qui disposent de la dernière BBox 3. Belgacom étendra aussi ses tests de la technologie de la fibre optique, FTTH, Fiber To The Home, réalisés actuellement à La Louvière, Courtrai, Tirlemont et Saint-Trond.

La libéralisation du câble

Théoriquement, 2014 devrait également être l’année de la libéralisation du câble. Très attendue par les consommateurs, cette libéralisation obligera les câblo-opérateurs VOO, Numericable et Telenet à ouvrir leur réseau à d’autres opérateurs. Mobistar, qui loue déjà son réseau mobile aux trois câblo-opérateurs, attend cette libéralisation avec le plus d’impatience. En effet, l’opérateur pourra à son tour louer le réseau fixe des câblo-opérateurs pour à nouveau proposer des offres TV, Internet et téléphone fixe.

Bien qu’elle soit fortement attendue par les consommateurs, les nouveaux opérateurs câblés ne devraient cependant pas être nombreux à se lancer dans l’aventure. Concrètement, il faudra sans doute plusieurs années avant que de nouveaux opérateurs s’installent sur le câble. D’autant plus que la technologie utilisée, et les chaines TV diffusées par chacun des trois réseaux câblés du pays varient selon les régions. La box du nouveau venu devra donc être compatible.

La généralisation du cloud

En 2013, Mobistar a innové en proposant un espace de stockage à distance à ses clients GSM Dauphins (500 MB) et Panthères (16 GB), Belgacom à ses clients Internet professionnels (inclus dans les packs Bizz). En 2014, Belgacom proposera le cloud à ses clients résidentiels (actuellement en test), et on peut s’attendre à ce que d’autres opérateurs Internet fassent de même.

Bonne et heureuse année 2014

Et voilà, ça en est fini pour notre rétrospective de l’année. Comme chaque année, 2013 nous aura apporté son lot de surprises et de nouveautés. Espérons qu’il en soit de même pour l’année 2014.

Dans tous les cas, en 2014, vous pourrez à nouveau compter sur l’équipe d’Astel pour vous relayer toutes les conférences de presse données par les opérateurs en Belgique, et pour vous faire part de l’actualité télécom du pays ! Et bien-sûr, cela va de soi, pour vous aider à choisir et activer vos nouveaux packs et abonnements, avec les meilleures promotions, chez tous les opérateurs.

En attendant cette nouvelle année, nous vous souhaitons, à toutes et à tous, de passer d’excellentes fêtes de fin d’année. Recevez tous nos vœux de bonheur pour 2014.

La Team Astel
02 888 99 66

(JPEG)

Les prix des abonnements Internet Tv Téléphone Gsm les moins chers :









Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :