0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Mobistar présente de très bons résultats 2005

7/02/2006 - Grégoire Bourguignon - Edit 8/02/2006 - vu 7830 fois

Cette après-midi, c'était au tour de Mobistar de nous présenter ses résultats financiers 2005. Avec une part de marché stable, l'opérateur revendique 2.912.806 clients actifs dont 44% abonnés, ce qui est une jolie performance.

Le patron de Mobistar, Bernard Moschéni, nous a présenté en personne cette après-midi les résultats pour l’exercice clôturé au 31 décembre 2005. L’opérateur totalise 2,9 millions d’utilisateurs mobiles, soit 67.044 clients de plus qu’un an auparavant. Malgré la diminution de la croissance du marché, il enregistre une hausse de 10% de son chiffre d’affaires de la téléphonie ainsi que de 11,2% de son bénéfice net. Le renforcement de la base abonnée, qui constitue désormais près de 44% de sa clientèle, permet par ailleurs à Mobistar d’enregistrer un revenu mensuel moyen par utilisateur de plus de € 38. L’opérateur augmente ainsi sa part de marché en valeur, désormais équivalente à sa part de marché en nombre de clients, estimée à quelque 33%.

(JPEG)

Evolution de la clientèle

 :

Selon les estimations de Mobistar, le taux de pénétration du marché de la téléphonie mobile, en légère augmentation, atteint désormais 85% de la population belge, contre 82% l’année dernière et 76% à fin 2003. Au terme de l’exercice 2005, Mobistar comptait 2.912.806 clients actifs, ce qui représente une augmentation de 2,4% par rapport aux 2.845.762 clients actifs à fin 2004. L’exercice aura été significatif quant à l’évolution de la clientèle de l’opérateur qui renforce encore sa part de clients abonnés. En 2004, les abonnés constituaient 35% de la clientèle. Au 31 décembre 2005, la part de clients abonnés s’établit à près de 44 % avec un total de 1.270.086 abonnés, soit 26,2% de plus qu’un an auparavant (38 %), ce qui est un bien joli chiffre. Cette évolution s’est fait ressentir tant dans le marché résidentiel (grâce à la promotion des 1000 minutes ou SMS gratuits par mois) qu’auprès de la clientèle professionnelle, cette dernière ayant particulièrement progressé dans les segments SOHO (small office - home office) et PME. Proximus semble avoir de plus en plus de mal à garder sa chère clientèle professionnelle. Mobistar est également fier d’avoir la commission européenne pour client.

(JPEG)

Le revenu mensuel moyen par client (ARPU - Average Revenue Per User) étant sensiblement plus élevé pour les abonnés (€ 62,66) que pour les utilisateurs de cartes prépayées (€ 17,54), l’ARPU de Mobistar a logiquement enregistré une progression significative pour s’établir à € 38,02 par utilisateur contre € 36,64 en 2004. Cette augmentation est par ailleurs soutenue par l’évolution positive des habitudes de consommation des utilisateurs qui passent en moyenne de 174 minutes d’appel ou SMS par mois en 2004 à 188 en 2005.

D’autre part, Mobistar déclare avoir 300.000 clients fidèles sur son portail WAP Orange World.

(JPEG)

Approche commerciale

Avec des plans tarifaires tels que ‘Mobistar My Life’, ‘Tempo Essential’ et ‘Basic by Mobistar’, l’opérateur a lancé, au cours de l’exercice 2005, une série d’initiatives visant d’une part à renforcer sa position dans un marché de plus en plus concurrentiel et d’autre part à fidéliser sa propre clientèle. Comme annoncé au terme de l’exercice précédent, Mobistar a décidé de dynamiser son réseau de distribution en lançant un nouveau concept de point de vente basé sur l’expérience immédiate et l’accessibilité à l’information. Quatre Mobistar Centers de la nouvelle génération ont ainsi été inaugurés en 2005 à Bruxelles (2), Gand et Louvain-la-Neuve et Mobistar prévoit l’ouverture de 16 nouveaux Centers d’ici fin 2006. Les résultats en termes de vente et de satisfaction de la clientèle sont encourageants.

En développant trois offres ADSL dès le mois d’octobre, Mobistar, convaincu que la convergence est un facteur essentiel du développement des télécoms, a par ailleurs franchi une étape décisive dans son évolution vers le statut d’opérateur intégré, actif dans les secteurs de la téléphonie mobile, de la téléphonie fixe et de l’ADSL. A fin 2005, l’opérateur comptait près de 3.000 clients ADSL, dont la moitié sont des ADSL Connect. L’offre répond clairement aux attentes d’une clientèle qui désire centraliser et simplifier son accès à différents domaines d’application du secteur des télécoms.

(JPEG)

Croissance du chiffre d’affaires

Conformément aux prévisions annoncées, le chiffre d’affaires de la téléphonie enregistre une croissance de 10% pour atteindre un total de € 1,404 milliard au 31 décembre 2005 contre € 1,276 milliard au terme de l’exercice précédent. Grâce, entre autres, à l’évolution favorable de la nature de la clientèle de Mobistar (proportion croissante d’abonnés), l’activité mobile qui représente un chiffre d’affaires de € 1,314 milliard, enregistre une croissance de 11,3% par rapport au € 1,181 milliard réalisé au terme de l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires des activités mobile data augmente cependant de 16,1%. Il atteint € 197,8 millions, soit 15,1% du chiffre d’affaires de la téléphonie mobile. Cette dernière évolution est liée à l’augmentation du nombre moyen de SMS par utilisateur, qui passe de 52 à 55 SMS par mois, ainsi qu’à la hausse sensible des revenus générés par la transmission de données.

Le chiffre d’affaires de l’activité fixe/data présente pour sa part une baisse de 10,3% liée à la diminution de l’activité de ‘fixed voice reselling’ (revente voix). Il s’établit à € 90 millions.

Le chiffre d’affaires consolidé, qui inclut le résultat de la vente de téléphones mobiles, augmente quant à lui de 8,2% pour atteindre € 1,451 milliard au terme de l’exercice écoulé, contre € 1,341 milliard à fin 2004.

(JPEG)

Augmentation significative du bénéfice net

L’EBITDA (Earnings Before Interest, Taxation, Depreciation and Amortisation - bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) consolidé atteint € 575,1 millions, soit une augmentation de 3,5% par rapport aux € 555,5 millions de l’exercice précédent. Il faut noter que la progression de l’EBITDA au terme de l’exercice 2005 équivaut à 7,8% si l’on ne tient pas compte des éléments non récurrents qui ont eu un impact positif de quelque € 22 millions sur l’EBITDA de l’exercice 2004. La marge d’EBITDA consolidé représente 41% du chiffre d’affaires de la téléphonie contre 43,5% un an auparavant.

L’activité mobile présente un EBITDA de € 570,8 millions au terme de l’exercice 2005 contre € 519,5 millions à fin 2004, soit 43,4% du chiffre d’affaires de la téléphonie mobile contre 44% en 2004.

L’EBITDA de l’activité fixe/data s’établit pour sa part à € 4,3 millions, contre € 36 millions en 2004, ce qui équivaut à une marge de 4,8% du chiffre d’affaires de l’activité concernée contre 35,8% en 2004. Cette diminution est liée à la part des éléments non récurrents dont question ci-dessus qui concerne l’activité fixe/data. Ceux-ci ont eu un impact positif de l’ordre de € 10 millions sur l’EBITDA de l’activité fixe/data en 2004. Elle est d’autre part influencée par l’évolution dans le ‘mix’ des activités fixes ainsi que par les frais liés au développement de l’offre de services ADSL lancés en 2005.

Le bénéfice net consolidé au terme de l’exercice 2005 augmente de 11,2% pour s’établir à € 270,3 millions (€ 4,28/action) contre € 243 millions à fin 2004.

(JPEG)

Investissements : optimisation de la 2G et déploiement de la 3G

L’essentiel des investissements de Mobistar en 2005 est lié au renouvellement et à l’optimisation de son infrastructure radio, tant en 2G qu’en 3G. Mobistar est ainsi le premier opérateur à avoir déployé la technologie EDGE à l’échelle nationale, ce qui lui a permis d’augmenter sensiblement la capacité, le débit et la qualité de son réseau 2G sur l’ensemble du territoire. C’est Nortel qui s’en est occupé. Le réseau 3G a également été développé, conformément aux critères prescrits par l’IBPT dans le cadre de la licence UMTS, pour atteindre une couverture de 30% de la population belge au 31 décembre 2005. Les investissements consentis par l’opérateur en 2005 représentent une dépense totale nette de trésorerie de € 198,6 millions, soit 14,1% du chiffre d’affaires de la téléphonie.

(JPEG)

Tendances

Mobistar vient de donner le coup d’envoi d’une opération commerciale de grande ampleur qui consiste à renouveler l’ensemble de son portefeuille de produits, tant pour les abonnés que pour les utilisateurs de cartes prépayées. L’opérateur a décidé de reconsidérer la notion même d’abonnement (BestDeal) et développé une série de produits novateurs particulièrement compétitifs (Tempo Music).

Cette évolution dans le positionnement de Mobistar, ainsi que le développement d’offres et d’activités convergentes supportées par les offres ADSL, devraient lui permettre de progresser encore malgré le ralentissement de la croissance du marché et la concurrence accrue dont ce dernier fait l’objet.

Les choix stratégiques qui ont été faits sur le plan de l’infrastructure tant en 2G (EDGE) qu’en 3G (UMTS), permettront par ailleurs à Mobistar d’être le premier opérateur à offrir le haut débit mobile sur l’ensemble du territoire belge et d’accroître ainsi la capacité et la qualité de son réseau, le trafic de données qui en résulte et les revenus qui y sont liés.

Vu la pression que devraient subir les prix dans un marché belge des télécoms dont la concurrence ne cesse de croître, et compte tenu de l’incertitude quant au timing et à l’importance de la réduction des frais de terminaison à venir, Mobistar garde une approche prudente et prévoit une croissance inférieure à 5% (low single digit growth) pour 2006 tant pour son chiffre d’affaires de la téléphonie que pour son bénéfice net.

Mobistar se dit par ailleurs ouvert à toute négociation avec d’éventuels futurs MVNO, conscient que ce marché n’est pas négligeable pour l’avenir.

Rémunération des actionnaires

Le Conseil d’Administration proposera, lors de l’Assemblée Générale des Actionnaires du 3 mai 2006, le paiement d’un montant de € 4 par action, équivalant à un montant total de € 253 millions. Ce paiement sera constitué de € 2,40 à titre de dividende ordinaire et de € 1,60 à titre de rémunération exceptionnelle prenant la forme d’une réduction de capital.

Conséquence du rachat de Telindus par Belgacom

Telindus étant actionnaire de Mobistar et venant d’être racheté par Belgacom, il était intéressant de se poser la question de savoir ce que deviendra les liens unissant Telindus et Mobistar. Telindus entend garder ses parts dans Mobistar dans un premier temps, mais Mobistar est occupé à remettre tous ses contrats passés avec Telindus en question. Il s’agit d’accords concernant l’entretien du réseau et la réalisation d’audits. Mobistar devrait en garder quelques-uns et en rompre d’autres, sans plus de détails pour le moment.

(JPEG)

Les prix des abonnements Internet Téléphone Gsm les moins chers :

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :