0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Nokia 6230

6/04/2004 - Woookash - Edit 22/04/2004 - vu 9496 fois

Annoncé fin octobre 2003 (ici), et disponible depuis peu dans notre pays, toujours en quantités limitées, le 6230 était très attendu comme étant le premier Nokia intégrant toutes les technologies actuelles (appareil photo, lecteur mp3, radio, connectivité exemplaire, lecteur de cartes MMC intégré) dans un format normal, a un prix abordable.. qu'en est-il ?

Après avoir pris possession de mon exemplaire dans la journée de dimanche (merci a la boutique d’astel ;) je découvre enfin l’objet tant convoité :

Découverte :

(JPEG) Comme d’habitude chez Nokia, le traditionnel emballage carton reçoit les différents accessoires : batterie BL-5C (850mAh), chargeur, mode d’emploi, carte mmc de 32mb, kit mains libres/écouteurs stéréo HDS-3, ainsi qu’un cd-rom avec PC Suite.

(JPEG) L’appareil est très semblable au 6220, très agréable à prendre en main. Son poids, sans être excessif (97g), fait qu’on ne risquera pas de l’oublier dans une poche ; je trouve cela personnellement très agréable. Niveau finition, c’est du tout plastique (comme quasi exclusivement chez le fabricant finlandais), mais très soigné : rien ne craque, rien ne bouge, les covers sont fixés d’une manière parfaite, presque comme s’ils n’étaient pas changeables.

Le cover arrière est visiblement séparé en deux parties : le cover en lui-même, et la partie qui se trouve au niveau de la caméra, avec la pièce qui protége la lentille de celle-ci. On note un énorme progrès a ce niveau la : cette pièce est effectivement démontable et disponible en pièce détachée, mais uniquement pour les centres de service agrées. Ce n’est pas le cas pour le 6220 ou le cover couvre uniquement la partie de la batterie, le plastique au niveau de la caméra n’étant pas changeable.

Une fois celui-ci ouvert, on enlève la batterie, et on a accès à l’emplacement pour carte sim et celui de la carte mmc. Tout est très bien fixé, et ne bouge plus une fois en place, en tous cas sur un appareil neuf. La carte sim tient grâce à une petite languette métallique, la carte mémoire tient elle d’elle-même, après l’avoir insérée, il faut la faire glisser en arrière afin qu’elle reste (bien) bloquée derrière le rebord plastique.

(JPEG) La lecture des mp3, l’écoute de la radio, les sonneries et le mode haut parleur utilisent tous quatre le petit haut parleur situé sur le côté droit de l’appareil, qui me parait assez fragile, et qui prend bien la poussière si on n’y fait pas un peu attention. Juste en dessous se trouve le port infrarouge, discrètement. J’ai aussi trouvé que le vibreur est très solidement fixé à l’appareil, et fait vraiment bien vibrer le gsm, comparé aux autres que j’ai. C’est un peu subjectif, mais ça m’a vraiment frappé !
Sur le côté gauche de l’appareil se trouve le bouton permettant de contrôler le volume, de même couleur que la tranche de l’appareil, il est très discret, précis à utiliser.

(JPEG) Le bouton d’allumage est lui aussi très agréable et précis d’utilisation (il fait 1cm sur 5mm a peu près). Le démarrage du gsm est rapide (quelques secondes), on retrouve l’animation Nokia avec les deux mains qui s’approchent l’une de l’autre. L’écran est (enfin !) un 65536 couleurs, pour une surface carrée de 128 pixels par 128. Celui-ci permet l’affichage de 5 lignes de texte en écrivant un sms, plus une ligne d’état en haut et une ligne d’infos quant aux fonctions attribuées aux touches, en bas. J’ai trouvé personnellement cet écran de très bonne facture, bien que un peu moins bon que celui de mon 6600.

Tribande EGSM 900+GSM1800/1900, l’appareil est compatible non seulement GPRS/HSCSD, mais également EDGE, classe 10, qui permet d’atteindre des vitesses de transfert allant jusqu’à 236.8 Kbits/s. Notons que cette technologie n’est pas encore déployée en Belgique.

Les menus/fonctions :

Trois boutons sont dédiés à l’accès aux fonctions du gsm : les deux "soft key" classiques, gauche et droite (seule la fonction de la touche droite est personnalisable), mais également le bouton directionnel, qui en pressant en son milieu permet d’effectuer toute une série d’opérations : prendre une photo, accéder au menu, etc. Les autres directions permettent également, a partir de l’écran de veille, d’accéder aux fonctions suivantes : gauche : écrire un sms, haut : caméra, droite : l’agenda, et bas : liste les contacts. (JPEG) La touche gauche en dessous de l’écran donne un accès direct a un menu personnalisable "Aller à", dont vous pouvez choisir les éléments et leur ordre ; j’y ai mis : général, silencieux (les 2 modes), radio, infrarouge, Bluetooth, réveil, galerie ainsi que services. Ce menu est parfait, il rend rapidement accessibles les fonctions dont on a souvent besoin, et ce d’un seul clic.
Il est possible d’afficher le menu principal de deux manières : soit ligne par ligne, soit les 9 options d’un coup, trois lignes de trois fonctions. Dans le premier cas, les icônes sont animées, dans le second elles ne le sont pas. On y accède donc par une pression sur la partie centrale de la touche multidirectionnelle.

Voici un résumé des fonctions disponibles :

(JPEG)

Permet la lecture, l’envoi, l’édition de messages : sms, mms, mails, mais aussi l’accès aux sous-menus suivants : chat, messages d’infos cellule ainsi qu’aux paramètres message.

(JPEG)

Accès aux journaux : appels en absence, appels reçus, numéros composés, durées des appels, des compteurs gprs disponibles pour les deux types de facturations : a la durée, ainsi qu’au volume. On trouve aussi un compteur de sms, envoyés et reçus.

(JPEG)

Chercher, ajouter contact, supprimer, ma présence (fonction existante sur plusieurs mobiles Nokia récents, mais pas encore prise en charge par nos réseaux : elle permet à l’image des programmes de messagerie instantanée, de transmettre son état : occupé, a table, en route, etc. ), noms interroges, copier, paramètres, appels abrégés, id vocaux, n° de service, mes numéros, groupes d’appel. Le nombre maximum de contacts est de 1000 ; et la fonction photocall est présente, mais en petit, comme sur les 7250(i) et autres symbian.

(JPEG)

C’est ici qu’on configure les modes (sonneries polyphoniques (possibilité d’utiliser un mp3 en sonnerie) comparables aux autres Nokia, 5 modes paramétrables), les paramètres de tonalité (lors du téléchargement d’une sonnerie via le wap, il est pénible de devoir l’enregistrer d’abord, l’écouter ensuite, et ne pouvoir l’effacer qu’en quittant la navigation, allant dans galerie et en effaçant le fichier), d’affichage, d’appel, du téléphone, des accessoires, de sécurité, les réglages chat et présence, l’heure et la date, les raccourcis personnels (fonction de la soft key droite uniquement) ainsi que les commandes vocales de l’appareil. Il est également possible de configurer l’appareil de sorte que une fois branché sur le chargeur, l’écran reste allumé en permanence.
Le sous menu connectivité (bluetooth, infrarouge, gprs) a également été déplace ici. Les connexions bluetooth et infrarouges se font sans problèmes. Le modem fonctionne nickel aussi, la connexion est très rapide sur mon pc via le 6230, bien plus qu’avec le 3650, le 6600 ou même le Mitsubishi.

(JPEG)

C’est une sorte de navigateur qui permet d’explorer la mémoire du portable, ainsi que de la carte mmc. A partir d’ici tous les fichiers pris en charge peuvent être ouverts.

(JPEG)

Accès à l’appareil photo (modes : normal, portrait, nuit et vidéo), au lecteur multimédia, au lecteur audio, a la radio, au mémo vocal ainsi qu’à l’égaliseur multimédia (un petit égaliseur graphique disposant de modes prédéfinis, ainsi que 2 personnalisables). Notons également la possibilité de configurer le réveil pour se faire réveiller, au choix, soit par un morceau mp3, soit par la radio.

(JPEG)

Accès à : configuration du réveil, agenda, a faire, notes, portefeuille ainsi qu’a la fonction synchroniser.

(JPEG)

C’est ici que sont regroupées les applications java installées sur le téléphone ainsi que (dans le sous-menu suppléments) la calculatrice, le compte à rebours et le chronomètre.

(JPEG)

Accès au wap (compatible xhtml/wap 2.0) ainsi que les configurations qui en découlent. Aucun problème pour l’utilisation d’une carte Base avec l’I-mode, et le surf sur le wap : tout est très fluide, sans plantages.

Personnellement, j’ai trouvé que le soft était d’une vitesse plus que suffisante ; en tous cas incomparable avec un Series 60 de la marque.

Essais images/audio/vidéo :

L’appareil photo est le désormais classique 640*480 pixels (3650/3660/6600/7650). On note la présence d’un retardateur de 10sec, qui fait bip-bip jusqu’au moment ou la photo est prise. Les vidéos sont enregistrées au format 3GPP. Elles peuvent, ainsi que d’autres clips, être lues par le lecteur intégré (une série de films publicitaires est offerte sur la carte mmc). A noter que la longueur maximale d’un clip vidéo est de 4min, en net progrès par rapport aux modèles précédents tels que le 6220 et le 6820. Notons que le zoom travaille uniquement après coup, impossible de faire un zoom pendant que l’on prend la photo.
La radio intégrée est la même que sur les précédents Nokia Series 40, c’est-à-dire qu’elle ne fonctionne que écouteurs (stéréo) branchés, ceux-ci faisant office d’antenne. Le son peut être diffusé via le haut parleur également.

Voici quelques images, vidéos et sons enregistrés par mes soins au cours des derniers jours pour vous permettre de juger par vous-même :


Zip - 643.8 ko


Zip - 228.3 ko


Zip - 198 ko


Zip - 273.4 ko

Attention : il vous faut télécharger Nokia Multimedia Player ici pour pouvoir lire ces vidéos !!!

Quelques images.. :


JPEG - 38.3 ko


JPEG - 76.5 ko

Comparaison mode normal (gauche) et mode nuit (droite) :


JPEG - 78.1 ko


JPEG - 56.3 ko

Comparaison entre 6230 (gauche) et 6600 (droite) :


JPEG - 73.3 ko


JPEG - 51.9 ko

Note : au niveau qualité, les deux se valent, même si il y a de petites différences ; par contre il y a une grande différence de taille de fichier, les deux sont pourtant prises en qualité maximale !

Conclusions :

J’adore ce mobile ! Je m’y suis habitué en un temps minimum, tellement les fonctions sont logiques et intuitives. Il est agréable, à toutes les fonctions du moment dans un format qui soit plait, soit ne plait pas : bluetooth, lecteur mp3, lecteur de cartes mmc, écran 65536 couleurs, un clavier ultra agréable. On regrettera sa construction si "tout plastique", et des points logiciels : bugs, taille de la photo en photocall.

A noter dans les bugs actuels sur le 6230, avec les cartes mmc de plus de 64mb : en effet, même si elles sont de marque Nokia, au-delà de cette capacité, elles ont tendance a faire planter le mobile a tout bout de champ durant la lecture de mp3 par exemple. A noter qu’avec certaines marques de cartes, il n’y a pas de problèmes. Il est également impossible de rentrer dans le menu "Groupes d’appels", le portable revient à l’écran de démarrage : pour corriger ceci il faut en effet remettre à zéro la configuration du gsm via le menu paramètres (merci à Fred L. pour cette précision qui m’avait échappée ;-).

Cet appareil est disponible dans la boutique d’Astel.be.

(JPEG) Version du soft de l’appareil testé : 3.14 du 12/03/2004.


Avez-vous aimé ce test ? L’avez vous trouvé mauvais ? Dans un souci d’évolution constante, prenez quelques instants pour m’envoyer vos commentaires par mail @ woookash@astel.be Merci d’avance !!

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :