0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Qtek 9090 Test Review

14/01/2005 - Jonathan Estevez - vu 26356 fois

Après le minuscule Qtek S100, voici venu le tour du géant Qtek 9090 de passer sur notre banc d'essai.

1. Boite/Accessoires fournis (8.5/10)

Le Qtek 9090 est livré, pour la version que nous avons reçu en test, dans une boite de dimension respectable, 27 x 18,5 x 11 cm. Mais lors de l’ouverture de celle-ci on comprend directement, la boîte étant de surcroît séparée en 2 étages. Dans le premier, on retrouve un « guide de prise en main » d’une dizaine de page donnant les infos les plus importantes pour bien démarrer avec l’utilisation de cet appareil. Un second, le « manuel d’utilisation » de 170 pages, explique en détails les possibilités, les « comment faire » et autres informations plus précises sur cet appareil. Ici, Qtek marque un bon point, quand on sait que de plus en plus de marques proposent uniquement un petit guide papier, le reste étant bien souvent sur un cd-rom. Un cd-rom contenant Activesync et Outlook 2002 est inclu également dans ce pack.

A l’étage du dessous, on découvre « la bête », bien emballée sous film plastique. A ces côtés se trouve la base pour la synchronisation avec l’ordinateur de bureau, base qui peut également servir de chargeur si on branche le chargeur fourni dans ce même pack. Un adaptateur permet d’emporter uniquement le chargeur. Une oreillette stéréo est incluse dans ce pack.

2. Look/Qualité de l’appareil (9/10) :

L’appareil en lui-même à un aspect assez massif, plus grand que tous les autres Pocket Pc. Mais il s’agit bien plus que d’un Pocket Pc puisqu’un clavier se cache sous l’écran !

L’appareil en lui-même est métallique sur l’avant, par contre l’arrière est fait en plastique, dont une grosse partie est la batterie.

(JPEG)

Qtek 9090 et S100

3. Ergonomie/Confort/Poids de l’appareil/Description (8/10)

Du côté latéral gauche se trouve un bouton pour accéder à l’appareil photo, un pour le volume et un dernier pour les notes vocales. Juste en dessous, on retrouve le port IRDA permettant la connexion avec d’autres appareils à une vitesse maximale de 115 kbps.

Sur la « tête » se trouvent un port jack 2.5mm pour connecter le casque stéréo fourni ; à sa droite, un emplacement SDIO/MMC, mais qui se trouve à l’envers par rapport à la majorité des autres Pocket Pc, cela est sans doute dû au fait que l’écran se déplace vers le haut, et donc pourrait gêner certaines cartes SDIO telle que celle pour le GPS par exemple...

Sur la face supérieure avant se trouve plusieurs LED, une pour la connection au réseau GSM et une autre pour la connexion wifi, un peu plus haut. Sur cette même face, au dessus de l’écran, on peut apercevoir sur la gauche, un raccourcis vers « tâches », au centre l’écouteur/haut parleur et à droite, un raccourci vers « agenda ». En dessous de l’écran, on peut apercevoir un joystick multidirectionnel à 5 touches entouré de 2 boutons téléphone et de quatre boutons raccourcis (Aujourd’hui, Courrier, Internet Explorer et un OK).

Sous l’écran, on retrouve le clavier de type Azerty pour la version francophone, il s’agit d’un modèle comme ceux qu’équipe les portables, c’est-à-dire qu’une touche permet d’activer le clavier numérique à la place de certains caractères. On y retrouve également un raccourcis avec le signe d’Internet explorer.

Le bouton de Marche/Arrêt est situé à coté du port SDIO et on retrouve l’emplacement du stylet non loin de là.

La partie basse du Pdaphone se compose d’un port pour la synchronisation via la base fournie. On peut noter aussi un bouton de « RESET » en profondeur afin de ne pas trop le toucher.

La partie arrière est pourvue du capteur de l’appareil photo avec une résolution de 0.3 Mega Pixels à côté de celui-ci se trouve le désormais classique petit miroir pour faciliter les autoportraits.

Le poids de cet appareil à été mesuré à 225 grammes.

(JPEG)

Qtek 9090, S100 et SPV E200

4. Ecran (12.5/15)

L’écran du QTEK 9090 offre 65536 couleurs et ce grâce à un écran de 3.5 pouces QVGA. Malheureusement, lorsqu’on regarde l’écran de coté, les couleurs jaunissent, mais ce n’est pas du tout pénalisant pour une utilisation normale. Remarquons aussi que la surface de l’écran est ultra lisse, cela offre une utilisation avec le stylet très agréable, et un nettoyage facile lorsqu’on utilise l’appareil avec les doigts.

(JPEG)
Ce petit menu de configuration permet tout simplement de basculer l’écran de 90°
(JPEG)

Qtek 9090 et SPV E200

(JPEG)

Fujitsu-Siemens Loox 420, Qtek 9090 et S100

5. Logiciel (12/15)

Le QTEK 9090 est livrée comme sont petit frère, le S100, avec un Windows Mobile 2003 Seconde édition. La plus grande différence réside dans le fait que l’on peut basculer l’écran de 90° dans le sens horloger ou anti-horloger.


(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)

6. Appareil photo numérique (5/10)

Le QTEK 9090 voit l’appareil photo de qualité moyenne. Si on devait le comparer aux autres Gsm (à part le GX30), il est encore assez bien placé, mais une fois qu’on passe aux vrais appareils photos, on est bien-sûr déçu. L’utilisation sera donc limitée à l’envoi de MMS, prise d’illustration ou appareil photo de secours.

(JPEG)

Qtek 9090, S100 et SPV E200

(JPEG)

7. Connectivité (7.5/10)

Le Qtek 9090 possède le bluetooth, un port IrDA, le wifi et bien sur l’USB via sa borne de synchronisation. Le bluetooth est vraiment parfait, cet appareil à été testé avec un module GPS, avec d’autres Pocket Pc, des smartphone et un Gsm Siemens, et je n’ai rencontré aucun problème. L’IrDA fonctionne très bien, il s’agit déjà d’une « vieille » technologie, et on peut dire que le niveau est constant. Pour le wifi par contre, j’ai éprouvé de temps à autres certaines difficultés, jusqu’à parfois devoir redémarrer l’appareil pour pouvoir se connecter au réseau, mais une fois ce petit « problème » passé, le wifi est stable et rapide.

La synchronisation se fait instantanément avec Microsoft Outlook et ActiveSync 3.7.1, aucun souci à ce niveau là.

(JPEG)

Docking station


(JPEG)

Connexions

Dans le "panneau de configuration",se trouve l’onglet connexion, celui-ci donne accés au possibilité pour activier/désactiver,configurer etc.. les différents mode de connexion


(JPEG)

Connexion manager

Ce menu permet tout simplement d’activer la connectivité du wifi, du BlueTooth ou du GPRS.

8. Mode GSM (9/10)

En mode gsm, le QTEK s’avére être un très bon appareil. En effet, la réception est très bonne partout, le haut-parleur du gsm et le micro restent de bonne qualité, et ce, même dans des endroits bruyants. L’oreillete fournie ne diminue nullement la qualité lors des conversations. Le pda offrant pas mal d’avantages pour le reste : contact, sms, mms, etc... est un grand plus.

(JPEG)

9. Autonomie (8.5/10)

Pour une utilisation normale en mode pda, l’autonomie est d’entre 4 et 5h avec le wifi, ce qui est vraiment pas mal, en mode gsm, on est bien sur contraint de voir l’autonomie diminuer à cause du pda, et cela peut être pénalisant si on y a souvent recours. Mais le résultat est au dessus de tout les pda normaux, ce qui est un bon point.

(JPEG)

Qtek 9090, Fujitsu-Siemens Loox 420, Qtek S100

10. Résumé/Liens (80/100)

Le Qtek 9090 reste donc un bon choix en tant que pdaphone, le poids et la taille est entre explicable par le fait que l’appareil dissimule « un vrai » clavier. Au niveau mémoire il offre 64mo de rom et 128 de ram, de quoi l’utiliser à fond sans avoir besoin de carte mémoire supplémentaire.

Points forts :

  • Tout en un, clavier complet intégré
  • Qualité de la coque
  • Docking station fournie
  • Autonomie réaliste pour un pda

Points faible :

  • Problème de connectivité de temps à autres avec le wifi
  • Pas de housse fournie
  • Appareil photo de qualité moyenne

Le Qtek 9090 est disponible à prix réduit dans la boutique d’Astel.be :

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :