0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Que font Telenet et VOO de leur licence 3G ?

25/04/2013 - Thomas Wallemacq - vu 7212 fois

En 2011, Telenet et VOO s'étaient unis pour acquérir la quatrième licence 3G. Deux ans plus tard, elle reste inutilisée et aucun réseau n'a été mis en place. Le régulateur belge a mis les deux câblos en demeure.

Une licence à 620 000 € par mois

En juillet 2011, les câblo-opérateurs Telenet et VOO s’associaient à 75 - 25 % pour fonder la SA Telenet Tecteo Bidco et acquérir ensemble un précieux sésame : la quatrième licence 3G du royaume. Le groupe rejoignait ainsi Belgacom, Mobistar et BASE Company et avait ainsi la possibilité de développer son propre réseau mobile. Coût de l’opération : 616 656 euros par mois.

En décrochant cette quatrième licence, Telenet et VOO ont accepté les conditions qui y étaient liées et fixées par l’IBPT, et notamment :

  • L’obligation de proposer un service commercial à compter du 15 janvier 2013 (c.-à-d. au plus tard 18 mois après la notification de l’autorisation) ;
  • L’obligation de couvrir 30 %, 40 % et 50 % de la population belge en respectivement 3, 4 et 5 ans à dater de la notification de l’autorisation.

Or 20 mois plus tard, aucune de ces conditions n’a été remplie. Pire encore, le projet est toujours au point mort.

(JPEG)

L’IBPT passe à l’attaque

Selon le journal L’Echo, VOO et Telenet ont déjà argumenté à plusieurs reprises qu’ils étaient incapables de développer un service compétitif sans la bonne volonté d’un opérateur existant (Belgacom, Mobistar ou BASE) acceptant de leur louer une partie de son infrastructure (pylônes et antennes).

Mais cette argument a été rejeté par l’IBPT, qui n’a en outre pas pu constater une quelconque fourniture de service commercial depuis le 15 janvier 2013. Le régulateur envisage donc d’imposer un amende, ainsi qu’un délai de 6 mois maximum pour mettre fin à cette infraction. En précisant également que conformément à la loi, l’amende pourra être doublée s’il n’est pas mis fin à l’infraction.

L’IBPT indique qu’une infraction grave ou répétée peut mener à une suspension ou un retrait des droits d’utilisation attribués.

Le groupe SA Telenet Tecteo Bidco risque donc un retrait de sa licence mobile pourtant valable jusqu’en 2021. En attendant, le groupe a déjà payé plus de 13 millions d’euros pour cette licence inutilisée.

VOO Mobile sera bien lancé dans les prochains mois

Cela fait pourtant plusieurs années que l’opérateur Telenet propose une offre mobile, celle-ci a véritablement décollé durant l’été 2012 avec le lancement des offres King et Kong.

Pour ce faire, Telenet utilise l’infrastructure et le réseau de Mobistar avec lequel l’opérateur a conclu un accord.

(JPEG)

Les patrons de VOO, Mobistar et Telenet en mai 2012 lors de la signature du contrat Full MVNO qui lie les trois opérateurs.

De son côté, VOO prépare activement son arrivée sur le marché du mobile. L’opérateur utilisera également le réseau de Mobistar ainsi qu’une partie de l’infrastructure de Telenet. Les offres VOO Mobile devraient enfin être commercialisées dans les prochains mois.

Les deux opérateurs sont opérateurs mobiles virtuels (MVNO) de Mobistar et n’ont pas installé leur propre réseau pour lequel ils ont pourtant acquis une licence.

La mise en garde de l’IBPT n’aura donc pas d’impact sur le lancement de VOO Mobile. Cependant, l’acquisition de la quatrième licence 3G, sa non-utilisation et l’énorme perte d’argent qui en résulte, pose de nombreuses questions qui, à l’heure actuelle, restent sans réponse.

Les prix des abonnements Internet Tv Gsm les moins chers :



64.99 € /mois
-30 €









Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :