0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Sony Ericsson W700i Test Review

1er/06/2006 - Matthieu Trivier - vu 28626 fois

Petit frère du W800i, le Sony Ericsson W700i vient d'arriver en Belgique. A-t-on affaire à une version light du W800i ou bien se démarque-t-il plutôt du lot ?

Sony Ericsson W700i : un W800i vraiment light ?

(JPEG)

Présenté le 4 avril, le W700i, 8ème mobile de la gamme Walkman, reprend les traits de son grand frère le W800i mais change par sa coque couleur champagne et quelques caractéristiques internes que je vais tenter de vous présenter. Je continuerais ce test par un comparatif entre les « trois jumeaux » à savoir les K750i, W800i et W700i.

I - Rappel des caractéristiques techniques

Tout d’abord, un léger rappel des caractéristiques du W700i, quasi semblable à celles du W800i :

  • Ecran : TFT 262.144 couleurs, 176x220 pixels
  • Mémoire (interne + MSD fourni) :30 Mo + 256 Mo
  • Dimensions : 100 x 46 x 20.5 mm
  • Poids : 99 grammes
  • Autonomie (comm/veille) : 9h/400h
  • Appareil photo : :2 Mpixels

Au premier abord, les seules différences avec le W800i sont l’absence d’autofocus et la carte de 256Mo au lieu de la 512 Mo fournie avec le W800i.

(JPEG)

II - Première approche

(JPEG)

L’emballage reprend les standars de Sony-Ericsson avec une boite en carton blanc avec des cotés noirs décoré de clichés du W700i. Elle s’approche de celle du récent W810i.

(JPEG)

Une fois ouverte, la boîte ressemble fortementà celle du W810i. L’interieur de la boîte est noir avec des compartiments où sont rangé les différents accessoires livrés avec le W700i.

(JPEG)

Le premier « étage » comporte le téléphone puis en soulevant le premier « étage » on y trouve :

  • le chargeur
  • la batterie
  • les notices et cd d’installation
  • le cable data.
  • un adaptateur Memory Stick Duo vers Memory Stick (la carte mémoire étant déjà dans le téléphone)
  • les écouteurs HPM-70
  • les enceintes MPS-60
(JPEG)
(JPEG)

Je reviendrai plus tard sur ce nouvel accessoire qui m’a vraiment bluffé.

III - Présentation externe du mobile

(JPEG)

Le W700i plaît tout d’abord par sa couleur champagne qui fait plus « sérieux » que le blanc et orange du W800i. Les plastiques sont de très bonnes qualités, rien ne bouge, rien ne craque. On retrouve comme à l’habitué la qualité Sony-Ericsson. Seuls détails de son appartenance à la gamme Walkman, deux petits logos sur la face avant et le nom de la gamme sur le côté gauche.

(JPEG)
(JPEG)

Seule petite différence à noter avec le W800i, la petite boule orange qui orne le joystick n’est plus bombée mais rase.

(JPEG)
(JPEG)

IV - Utilisation du mobile

Une chose m’avait frappé lors du premier allumage du mobile : la faible luminosité de l’écran. Après réglage de la luminosité au maximum, la déception est là. Soit mon modèle a un petit soucis hardware, soit le W700i manque cruellement de luminosité. Il est pour exemple bien en dessous du K750i/W800i et encore plus comparé au W900i/W810i. Vous pourrez voir les photos comparatives plus loin dans ce test.

(JPEG)
(JPEG)

Concernant le software, on est devant les « grands classiques » des menus Sony-Ericsson, donc ça n’étonnera personne si j’utilise les qualificatifs « plaisant », « intuitif », « beau »... Je pourrais continuer comme cela longtemps, mais je préfére répéter ce que j’ai l’habitude de dire : Les menus SE sont, à mon avis, les plus faciles à utiliser et les plus beaux que j’ai pu rencontrer sur un mobile.

(JPEG)

V - Qualité photo

Ne m’y connaissant absolument pas en photo, je ne peux pas dire si c’est uniquement l’absence d’autofocus qui entraine une diminution telle de la qualité photo par rapport à son « grand frère » mais dès que les conditions ne sont plus otimales, la qualité se dégrade énormement et on voit des photos avec des balances de couleurs bizarres ...

Austin Healey au cours du rallye de Lorraine Historique (K750i - W700i) :

JPEG - 419.3 ko
JPEG - 294.1 ko

Jaguar Type E (K750i - W700i) :

JPEG - 371.2 ko
JPEG - 275.2 ko

Photo de mon vaio de près (W800i mode macro - W700i) :

JPEG - 388.6 ko
JPEG - 174.4 ko

Mon jardin (K750i - W700i) :

JPEG - 451.8 ko
JPEG - 516.7 ko

VI - Les écouteurs MPS-60

Livré avec ce W700i, les MPS-60 sont de petites enceintes aux couleurs du W800i (Blanc/Orange) qui se branchent via la connectique Fast Port pour profiter de la musique de votre Walkman via des vraies enceintes. Et dès le début du morceau lancé, j’ai pris une violente claque ! La qualité est au rendez vous, les basses sont là, le volume et puissant et le son n’est absoluement pas déformé. Un vrai petit bonheur quand on voit la taille minimale des enceintes.

(JPEG)
(JPEG)

VII - Comparatif K750i/W800i/W700i

Un petit détail m’a frappé par rapport au K750i/W800i : la résolution la plus haute disponible est de 1632 x 1224 sur le K750i/W800i contre 1600 x 1200 sur le W700i. Détail surement futile mais je tenais à le faire remarquer.

(JPEG)

Pour le reste, pas grand chose de frappant, que ça soit niveau logiciel ou physique. Les softs sont les mêmes (aux modifications walkman prés). Voici quelques photos comparatives.

(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)

VIII - Conclusion

Sony Ericsson nous présente ici une version très light du W800i, mais qui garde un charme tout particulier grace a sa nouvelle coque champagne que, je dois l’avouer, j’aime beaucoup. Il est quand même dommage d’avoir fait des économies sur l’écran et l’appareil photo car ils constituent deux gros points noir...

J’ai aimé :

  • la nouvelle robe champagne
  • la qualité de fabrication toujours aussi exceptionnelle
  • les enceintes MPS-60 fournit

Je n’ai pas aimé :

  • la faible luminosité de l’écran (sous réserve que mon modèle n’ait pas un problème hardware)
  • l’absence d’autofocus

Liens utiles

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :