0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Sony Ericsson Z520i Test Review

10/10/2005 - Matthieu Trivier - vu 32989 fois

Présenté le 16 juin dernier lors du CommunicAsia, le Z520i est le successeur du premier GSM Clamshell de Sony-Ericsson : le Z600. Nous l'avons testé pour vous.

Test du Z520i

Comme à son habitude, Sony-Ericsson nous gratifie d’une boîte blanche et verte avec des photos du mobile sur les faces. Une fois ouverte, la boîte nous dévoile son contenu. On est en présence d’un mobile de moyenne gamme, d’où un contenu en conséquence : on retrouve le mobile, le chargeur, la documentation et une coque supplémentaire lisse de couleur orange.

(JPEG)
(JPEG)

I - Découverte du mobile.

Avant de commencer à présenter le mobile, voici un bref récapitulatif des caractéristiques de ce dernier :

Écran :
* 128x160 pixel
* Ecran LCD 65 536 couleurs

Ecran externe :
* 101x80 pixel
* Ecran LCD 4 096 couleurs

Son :
* Sonneries polyphoniques 40 tons

Mémoire :
* Mémoire de 16 Mo

Réseaux :
* GSM 900
* GSM 1800
* GSM 850
* GSM 1900

Couleurs disponibles :
* Chalky White
* Sandy Grey

Dimensions :
* 83 x 46 x 24 mm

A la première prise en main du mobile, un détail non visible nous saute aux yeux. Le mobile est fait de plastique (de très bonne facture d’ailleurs) mais les coques grises sont faites dans un matériau assez spécial : une sorte de plastique recouvert d’une matière grainée assez agréable au touché mais qui fait assez bizarre au début. Quand j’ai eu pour la première fois en main le mobile, j’ai cru que la coque était couverte d’une sorte de "moquette"... Pour continuer dans les premières impressions, on retrouve le morceau de plastique que j’ai l’habitude d’appeler « décapsuleur » comme sur le J300i. Un choix fait par Sony Ericsson pour quelques mobiles de la nouvelle gamme mais que personne de la compagnie n’arrive à m’expliquer.

(JPEG)
(JPEG)

Ensuite viens le moment de l’ouverture du clapet et la découverte du clavier. On y trouve des touches larges, un pad ressemblant à ceux des autres clamshell de la marque (Z200, Z600, Z800 et Z1010). Pour être plus précis, le joystick ressemble à une fusion entre le joystick du Z600 et celui d’un K700i. Après quelques jours, je suis au regret de dire que ce pad n’est vraiment pas pratique pour moi. Il est courant que j’appuie sur deux directions en même temps ou bien sur aucune direction... Dommage car c’est un des plus gros reproches que j’ai à faire à ce mobile. Je pense que les personnes ayant de petits doigts ne remarqueront pas ce problème mais pour une personne ayant de grosses mains comme moi, c’est un peu gênant. Passons maintenant au vif du sujet, premier allumage !

(JPEG)
(JPEG)

II - Premier allumage.

On retrouve, comme à l’habitué sur les clamshell SE, le bouton d’allumage en bas à gauche du clavier et non pas sur le dessus du mobile comme sur le reste de la gamme. Le clavier s’allume, l’écran aussi. Après avoir rentré le code PIN, le contour du clavier s’allume aussi, c’est à assez impressionnant au départ, surtout si on est pas adepte des lumières dans tous les sens quand on téléphone. Mais pour en revenir à l’écran, c’est un 65.000 couleurs lumineux, lisible et doté d’une résolution de 128 x 160, pour ainsi dire de très bonne facture et largement suffisant pour un mobile de cette gamme. Ce bel écran n’est pas sans rappeler celui du Z600, une évolution de celui du T610. Le seul reproche que je puisse lui adresser est qu’il manque un tout petit peu de luminosité et il serait vraiment d’un bon niveau.

(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)

III - le software.

Mon Z520i de test est équipé du software R3C. Je trouve le software dans la moyenne niveau rapidité. Seul gros point noir, une lenteur plus qu’énervante au démarrage, Le mobile se " freeze" complètement pendant une trentaine de secondes lors de l’affichage de l’écran principal avant même qu’on commence à utiliser le mobile puis une lenteur prononcée pendant une bonne minute avant que la vitesse "optimale" ne soit atteinte. J’espère que ces petits problèmes seront corrigés dans les prochaines versions de soft.

Comme sur l’intégralité des nouveaux modèles haut de gamme et de milieu de gamme (K750i, K600i, Z520i, W800i...), on retrouve un menu composé de 12 icônes. La seule différence entre les menus du Z520i avec le K750i est le remplacement de l’icône « radio » par une icône « Alarmes ».

(JPEG)
(JPEG)

IV- la partie téléphonie.

Décrivons maintenant la partie principale d’un téléphone, à savoir la fonction de téléphone. Nous sommes habitués chez Sony Ericsson à des qualités d’écoute de très bonne facture mais le reproche qu’il est souvent fait aux mobiles SE est au niveau du volume sonore. Ce défaut à commencer à être corrigé à partir du K750i et on retrouve sur le Z520i un volume tout à fait correct, très légèrement en dessous du K750i que ça soit niveau qualité ou volume. A noter aussi la présence d’un haut-parleur puissant et émettant un son clair pour faire profiter vos voisins de vos conversations. Bref pour un mobile de cette gamme, c’est on ne peut plus correct voir même légèrement au dessus de ces concurrents.

A noter également, pour les fans de boites de nuit, que le clavier et le contour du clavier s’illumine de manière assez variable lors d’un appel. Ca surprend la nuit ou bien en voiture...

V - l’appareil photo et les fonctions multimédias.

Avant d’en venir aux capacités de l’appareil photo du Z520i, j’ai une grosse inquiétude au sujet de la solidité et de la protection de l’objectif. En effet, l’objectif dépasse de la coque avec un petit entourage "métallique". L’objectif est donc en première ligne en cas de choc ou bien en cas d’exposition à la poussière. Une grosse faute d’appréciation à mon avis, car si son utilisateur n’est pas très soigneux, je crains que l’appareil photo ne dure pas bien longtemps.

Pour revenir à la technique, le Z520i est équipé d’un appareil photo VGA d’une qualité légèrement supérieur à celle du K700i, bref rien de bien extraordinaire par les temps qui courent comparé à un K750i ou bien à un N90 mais dans la même gamme, on ne retrouve pas forcement de concurrents aussi bien équipés.

Le Z520i est équipé de 16Mo de mémoire pour stocker toutes vos photos ainsi que vos sons. Point à souligner, la technologie Bluetooth est présente sur ce mobile, ce qui est une nécessité à mon goût pour un mobile ayant une aspiration "multimédia".

(JPEG)
(JPEG)
JPEG - 50.9 ko
JPEG - 74.3 ko

Comparatif K750i - Z520i

VI - conclusion

Après deux semaines de test, je peux dire que le Z520i est un bon mobile de milieu de gamme, et de plus un très bon clamshell. Il se prédestine essentiellement à un public jeune et assez "fashion" de par sa coque très spécial rappelant le Nokia 7200 ainsi que ces petites lumières qui dansent pendant un appel. En dehors de ces éléments, on retrouve un mobile complet (appareil photo, 16Mo de mémoire, qualité et puissance sonore...).

Au prix de vente public de 239,90 € sur la boutique astel), le Z520i constitue un mobile qui séduira sans aucun doute les gens pas forcément adepte de high-tech et des dernières technologies, mais il plaira sans aucun doute aux personnes voulant se demarquer par son mobile sans non plus se ruiner.

Points + :

-  Design fashion et coques interchangeables
-  Haut parleur puissant et son clair
-  Prix abordable
-  Bluetooth

Points - :

-  Soft lent et freeze au démarrage
-  Joystick peu pratique
-  Appareil photo mal situé et non protégé

Liens utiles :

-  Le site du constructeur
-  le topic du forum
-  Sa fiche sur la boutique

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :