0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

Test Alcatel One Touch Idol Ultra

5/06/2013 - Thomas Wallemacq , Nicolas Stoffels - vu 9088 fois

De retour en Belgique, Alcatel lance l'Idol Ultra présenté comme le smartphone le plus fin du monde. Retour gagnant pour le constructeur français devenu chinois ? Découvrez nos impressions dans ce test.

Présenté à Las Vegas (CES) et à Barcelone (MWC) au début de cette année, l’

Alcatel One Touch Idol Ultra

est désormais disponible dans les rayons belges. L’arrivée de ce smartphone en Belgique est symbolique puisqu’elle représente le grand retour de la marque Alcatel dans notre pays après quelques années d’absence.
(JPEG)

Avec le lancement de nouveaux smartphones Android orientés haut de gamme, le constructeur réussira-t-il à se débarrasser de l’image cheap et vieillotte qui lui colle à la peau ?

Tentative de réponse dans ce petit test.

Sur le papier : de jolies caractéristiques techniques

L’Alcatel One Touch Idol Ultra dispose d’un écran AMOLED de 4,7 pouces avec une résolution HD de 720p. Il est équipé d’un appareil photo de 8 mégapixels et d’un processeur Dual Core cadencé à 1,2 GHZ. L’une de ses principales caractéristiques est son extrême finesse. En effet, il ne fait que 6,45 mm d’épaisseur.

(JPEG)

Voici un récapitulatif de ses principales caractéristiques techniques :

  • Dimensions : 134,4 mm x 68,5 mm x 6,45 mm
  • Poids : 115 grammes batterie incluse
  • OS : Google™ Android 4.1 (Jelly Bean)
  • Affichage : écran tactile de 4,7 pouces, résolution de 1280 x 720 pixels
  • Vitesse du processeur : Dual Core 1,2 GHz
  • Mémoire : RAM 1 GB, capacité interne 16 GB
  • Appareil photo : Appareil photo couleur 8 mégapixels avec auto-focus et flash LED, appareil de 1,3 mégapixels en façade
  • Connectivité : prise micro-USB standard (micro-USB 2.0 à 5 broches)
  • Wi-Fi et Bluetooth® : Wi-Fi IEEE 802.11b/g/n, Bluetooth® 3.0 avec FTP/OPP pour transfert de fichiers
  • Détecteurs : Accéléromètre, compas numérique, détecteur de proximité, détecteur de luminosité
  • Localisation : Antenne GPS interne

Déballage et prise en main

Notre équipe avait déjà eu l’occasion de découvrir le One Touch Idol Ultra en février dernier à Barcelone. Lors de la réception de cet exemplaire de test, nos premières impressions ont été identiques. Lors de sa prise en main, l’Idol Ultra surprend par la qualité de sa finition. Son épaisseur (6,45 mm), son poids plume (115 gr) et son revêtement gommeux et agréable au toucher y sont pour beaucoup.

(JPEG)

L’Idol Ultra étonne et donne une excellente première impression. En quelques minutes, Alcatel efface les doutes et les a priori qu’on pouvait avoir au sujet de la marque.

On découvre un smartphone très bien fini et proche de ce que les leaders mondiaux font en matière de smartphone haut de gamme.

Le design de téléphone est très épuré. Sur la tranche droite de l’appareil, on retrouve un slot SIM pas franchement facile à ouvrir. Tandis que la tranche gauche, on retrouve la barre de volume. Le bouton ON/OFF/Déverrouillage, ainsi que le slot Micro-USB (là encore pas facile à ouvrir) se trouvent sur le haut du téléphone.

(JPEG)

Notez tout de même l’absence d’une prise jack 3.5 mm. En effet, il semblerait que la présence d’une prise jack pour brancher des écouteurs soit incompatible avec le titre de smartphone le plus fin du monde. Et c’est bien dommage !

Au niveau du packaging, l’Idol Ultra est fourni dans un écrin blanc, sobre et élégant. A l’intérieur de la boite, on retrouve les éléments traditionnels fournis avec un smartphone à savoir un câble USB, un adaptateur secteur, une protection d’écran, ainsi qu’une paire d’écouteurs faisant office de kit main libre. Petit bémol, les écouteurs fournis se branchent sur une prise jack 3.5 mm, alors que l’appareil n’en est pas pourvu. Pour s’en servir, il faudra donc utiliser l’adaptateur Micro-USB jack 3.5 mm fourni dans la boite. Pas très pratique...

(JPEG)

En notera également l’absence d’un slot Micro-SD. Effectivement, la mémoire interne de 16 GB n’est pas extensible.

Performances et utilisation

A l’utilisation, l’appareil se montre très réceptif et son processeur Dual Core de 1,2 Ghz permet de faire tourner bon nombre d’applications sans aucune difficulté. La navigation dans les menus se fait de manière très fluide et aucun ralentissement n’est constaté pour un usage traditionnel.

L’appareil éprouvera cependant ses limites lors d’une utilisation plus intensive comme par exemple lors du lancement de certains jeux nécessitant beaucoup de ressources ou encore lors de la lecture de certains fichiers multimédias. Du côté des performances, l’Idol Ultra et son processeur Dual Core est clairement en retrait par rapport aux smartphones Android haut de gamme généralement Quadri Core. Néanmoins, comparativement aux smartphones de cette gamme de prix, il présente des performances largement au-dessus de la moyenne.

(JPEG)

L’écran de 4,7 pouces AMOLED est de bonne facture et offre un affichage agréable. Le texte paraît clair mais les couleurs semblent être saturées. Par exemple dans le célèbre jeu Temple Run 2, les couleurs dorées et vertes semblent trop lumineuses et très irréelles.

Android

Le téléphone est équipé de la version 4.1.1 d’Android à savoir Jelly Bean. Ce qui est intéressant dans l’approche d’Alcatel One Touch, c’est qu’hormis un thème dédié et quelques applications spécifiques, nous sommes ici confrontés à une version d’Android quasiment nue, très proche de ce que propose les appareils Nexus. Aucune surcouche logiciel et aucun launcher ne sont pré-installés. Les puristes apprécieront.



L’écran de verrouillage en forme d’anneau traditionnelle a été remplacée par quatre tuiles rectangulaires. Sur l’écran de verrouillage vous avez le choix d’aller à l’écran d’accueil, de lancer la boîte de réception des messages, de démarrer l’appareil photo ou d’effectuer un appel. Pour lancer une de ces fonctions, il vous suffit de tirer vers le bas les tuiles correspondantes.



Le One Touch Ultra est livré avec trois boutons capacitifs - Retour, Home et Menu. Le bouton Menu permet également de passer d’une application à l’autre en maintenant appuyé son doigt. Idem pour le bouton d’accueil qui permet de lancer l’application Google Now. Vous pouvez utiliser un maximum de cinq écrans d’accueil que vous pouvez remplir avec des widgets et applications.



Alcatel a décidé de pré-installer des applications phares telles que Avast Anti-Virus, QR Code Scanner, Evernote, OfficeSuite, Shazam, Skype, Shark Dash (un jeu), Facebook, Twitter et la Météo. Un bon choix d’application mais étonnement très pauvre en applications multimédia. Heureusement qu’Android inclut de base différents lecteurs très performants tel que Google Music.



Photos

L’appareil photo est l’un des points forts de ce téléphone. Doté d’un capteur auto-focus de 8 mégapixels il propose un panel de fonctionnalités assez impressionnant.

Cela va du simple filtre polarisant, aux photos panoramiques en passant par la détection des sourire. Il est également possible de régler l’exposition, la balance des blancs selon des sélections bien définies, ainsi que le mode de capture qui permet par exemple de laisser l’appareil sélectionner automatiquement le meilleur cliché.

(JPEG)

Tout le monde pourra y retrouver son compte grâce à un menu déroulant très bien pensé.

On regrette cependant le peu d’efficacité dans les zones peu éclairées et la façon peu intuitive dont certaines fonctionnalités vidéos fonctionnent (comme par exemple l’enregistrement par intervalles)

Prix et disponibilité

L’Alcatel One Touch Idol Ultra est disponible sur la Boutique Astel en noir au prix de 299,90 euros.

L’Alcatel One Touch Idol Ultra est disponible sur la Boutique Astel en rouge au prix de 299,90 euros.

(JPEG)

Conclusion

L’Alcatel One Touch Idol Ultra est un beau téléphone, agréable à prendre en main et qui propose tout ce qu’on peut attendre d’un smartphone à l’heure actuelle. La qualité globale de construction du smartphone est bonne et étonne de part sa légèreté.

Toutefois, l’affichage n’est pas vraiment à la hauteur d’un smartphone haut de gamme. Les couleurs primaires sont plus lumineuses que d’habitude voir saturées.

En terme de rapport qualité/prix, Alcatel propose un smartphone design et fonctionnel qui plaira aux personnes ne désirant pas mettre 600 euros dans un smartphone.

L’expérience offerte par le constructeur est à la hauteur des attentes de la plupart des utilisateurs et elle pourrait même dérouter certains sceptiques.

Les points positifs :

  • Prix
  • Design et finesse
  • Android dans son plus simple appareil, pas d’interface propriétaire ni de surcouche
  • Nombreuses fonctionnalités dans le mode photo

Les points négatifs :

  • Impossible d’y brancher des écouteurs car pas de prise jack 3.5 mm
  • Mémoire interne de 16 GB non extensible
  • Couleurs saturées à l’écran
  • Pas de NFC
  • Beaucoup de bruit sur les photos en faible luminosité

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :