0
Vous n'avez pas encore choisi votre nouvel opérateur

TOTAL :
Cashback total -0 €
Commander
Trouvez votre nouvel opérateur

TomTom Navigator 5 Test Review

26/09/2005 - Matthieu Trivier - vu 14961 fois

TomTom nous gratifie de la version 5 de son logiciel Navigator, leader dans le domaine de la navigation assistée par GPS. Voyons ce qu'il a dans le ventre...

Review TomTom Navigator 5

Étant depuis longtemps dominante dans le monde du GPS, TomTom nous gratifie d’une nouvelle version de son logiciel-phare : TomTom Navigator 5.

La version 5 de TomTom Navigator fonctionne aussi bien sur Pocket PC que sur Palm mais ce test a été réalisé sur un Pocket PC. Le pack TomTom 5 est disponible au prix de 229,90 € sur la boutique d’Astel et est de stock. Ce pack contient le logiciel, une carte mémoire de 384Mo contenant la carte du pays où vous résidez ainsi que les principales routes européennes, un CD-ROM, un manuel d’utilisation, un cordon allume-cigare et le GPS Bluetooth TomTom Wireless Sirf III.

(JPEG)

Pour les gens possédant déjà une version de TomTom Navigator, il est possible d’obtenir la mise à jour sur le site de TomTom pour 59 €. Je me trouve dans ce cas. Ce test a donc pour but de présenter le logiciel en lui même et pas les possibilités du GPS, étant équipé de l’ancien GPS TomTom.

1 - Installation du logiciel et intégration dans une voiture

Je vais donc vous proposer le matériel que j’ai utilisé pour ce test :

-  Un PDA HP Ipaq RX3715 intégrant la technologie sans fil Bluetooth
-  Un GPS Bluetooth TomTom 3
-  Support PDA ventouse de chez www.smartroute.fr

Une fois installé, il est possible d’ajouter un gros bandeau « TomTom » sur l’écran Aujourd’hui du PDA. Cette icône est assez grosse pour appuyer dessus directement avec le doigt. Mon PDA étant assez véloce (processeur Samsung 400 Mhz), le logiciel se lance très rapidement. J’ai essayé le même logiciel sur un Qtek S100 et c’est relativement lent, que ça soit au niveau du démarrage ou bien du calcul des itinéraires.

(JPEG)

2 - Signal GPS, vitesse et qualité de la connexion

Une fois le GPS placé sous le pare-brise et allumé, on peut lancer le logiciel Navigator sur le PDA. Bonne surprise, le PDA active automatiquement le Bluetooth pour établir une connexion avec le GPS.

Au premier lancement, le logiciel vous demande de spécifier le type de GPS que vous possédez. TTN5 est à la fois compatible avec le GPS TomTom intégré dans le pack mais aussi avec l’ancien GPS TomTom 3 (celui que je possède) ou bien tout autre GPS Bluetooth (Globalsat BT-338, Royaltek RBT-20001 pour ne citer qu’eux) ainsi que les GPS filaires. La première liaison entre le PDA et le GPS s’effectue et là.... il va falloir commencer à attendre. Lors du premier démarrage, le GPS devant établir sa première connexion avec les satellites, vous pouvez compter environ 5 à 10 bonnes minutes avant d’avoir un signal valable mais pas d’inquiétudes, la mise en route est beaucoup plus rapide par la suite.

(JPEG)

Il existe deux types de démarrage pour un GPS :

-  le démarrage « à chaud » : le GPS est allumé à l’endroit où il avait été éteint précédemment. Le signal GPS est trouvé en 30 à 45 secondes environ.
-  Le démarrage « à froid » : le GPS est allumé loin de sa dernière position de fonctionnement. Il doit donc réacquérir une autre liste de satellites valides avant de tenter de s’y connecter. Le GPS met entre 1 et 2 minutes avant d’être opérationnel.

(JPEG)

N’ayant pas la nouvelle version du GPS (disponible uniquement en achetant le pack TomTom 5) qui est équipé d’une puce Sirf III, je ne peux pas précisément donner des temps de connexions et évaluer la qualité du signal mais pour être tout à fait franc, pour l’utilisation que j’en ai, cela m’a largement satisfait. La nouvelle puce Sirf III permet de réduire les temps de connexion aux satellites, d’améliorer la réception des signaux GPS ainsi qu’une évolution très intéressante : le GPS arrive à capter même à travers un pare brise athermique, ce que les anciens ne pouvaient pas faire. Il faut savoir que 75% des nouvelles voitures des constructeurs français sont équipés de pare brise athermique. De plus au lieu des 14 satellites que mon GPS capte, le GPS du pack TomTom Navigator 5 peut capter jusqu’à 20 satellites.

3 - Découverte des menus du logiciel

Les menus du logiciel se révèlent très complets et permettent beaucoup de choses. Si votre but est d’aller à un endroit précis, vous pourrez demander au logiciel de calculer l’itinéraire. Si vous voulez planifier un itinéraire complet avec plusieurs points de passage, direction la planification d’itinéraire. Si vous souhaitez explorer une carte à la recherche d’un point spécial, c’est possible.

Les autres icônes représentent la configuration ou bien les services TomTom Plus, mais nous y reviendrons plus tard.

(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)

4 - En route pour l’aventure !

Une fois le logiciel configuré (ce qui prend très peu de temps), nous sommes prêts à tester l’efficacité du GPS. Pour cela, il suffit d’aller dans "Naviguer vers..." dans le menu principal et nous avons plusieurs types de destinations :

(JPEG)
(JPEG)

Soit globalement vers une ville en se dirigeant vers son code postal. Soit à une adresse précise en la rentrant à l’aide de l’écran tactile.

(JPEG)

Soit en naviguant vers "Points d’intérêt" de la ville (stations services, restaurants, hôtels...)

(JPEG)

Maintenant que notre destination est planifiée, le logiciel va commencer à définir le chemin le plus approprié pour nous y conduire. Par exemple, un trajet de Nancy à Nice ( 800km) a pris 35 secondes pour être calculé. Un trajet d’environ 30 km ne met qu’une poignée de secondes a être calculé si le positionnement GPS est fiable. Dès que le logiciel a terminé de calculer, il nous montre l’itinéraire que nous allons emprunter et commence à nous guider.

(JPEG)

Penchons-nous maintenant sur l’écran de navigation en lui-même. Dans ma configuration, il regroupe la distance à parcourir avant le prochain évènement notable, la vitesse instantanée et la distance totale restante. Mais on peut aussi y rajouter la durée restante avant l’arrivée, la durée totale du parcours... A la droite de l’écran, vous pouvez voir les 5 barres représentant la qualité du signal GPS.

(JPEG)

Les indications apparaissent en bas de l’écran avec la prochaine direction ainsi que la distance restante avant un changement de direction. De plus une charmante voix (féminine ou masculine) vous indique les indications pour suivre votre itinéraire.

Ce que j’ai beaucoup apprécié aussi est la vitesse de calcul lorsqu’on se trompe. Vous continuez tout droit au lieu de tourner ? Le logiciel recalcule un autre itinéraire en quelques secondes par rapport à votre position actuelle.

5 - Planification d’itinéraire avancée

La planification avancée peux servir si vous devez faire un trajet avec plusieurs points d’arrêts. Vous pouvez choisir le point de départ, les points de passage et le point d’arrivée. Pour chaque destination, il est possible de choisir parmi plusieurs possibilités : le chemin le plus court, le plus rapide, sans autoroutes, à pied, à vélo...

De plus si vous avez la possibilité de faire calculer à Navigator un autre itinéraire en passant par un point précis ou bien en évitant un. Très pratique lorsque l’on sait qu’une route est en travaux ou bien s’il y a souvent des bouchons.

(JPEG)

6 - Suppléments intéressants

Le service TomTom Plus est une grande nouveauté. Si vous avez un accès GSM depuis votre PDA (connexion Bluetooth avec un téléphone, ou si vous avez installé TomTom sur un Smartphone).

Voici la listes des services disponibles :

TomTom Wheater : permet de télécharger la météo à l’endroit où vous êtes ou bien à celui ou vous vous rendez. Le téléchargement de suppléments : nouvelles voix, nouvelles cartes, nouveaux points d’intérêts...

(JPEG)

Fonction téléphone : je ne me rappelle plus si cette fonction était disponible sur la version 3. Cette fonction vous permet, toujours si le logiciel a une connexion GSM, la numérotation directe vers un point d’intérêt. Vous pouvez donc par exemple téléphoner à un restaurant qui se trouve sur votre route pour réserver.

(JPEG)

TomTom Traffic : LA grande nouveauté. Le logiciel télécharge en temps réel les ralentissements pour éviter de vous mettre dans les embouteillages. Une petite barre s’ajoute sur le côté de l’écran de navigation avec la densité de traffic. De plus vous pouvez, via le menu "itinéraire bis", tenter de minimiser les retards. Le logiciel va alors changer l’itinéraire prévu si le traffic dépasse un certain point.

(JPEG)

Conclusion

TomTom Navigator représente à mon goût le logiciel le plus abouti et le plus simple d’utilisation sur le marché actuellement. J’ai eu la chance de tester d’autres logiciels et je reviens toujours vers TomTom Navigator du fait de sa rapidité et de sa simplicité. Bref, un logiciel bien pratique pour quiconque voyage un peu !

Liens utiles :

-  Le site officiel
-  Le rayon GPS de la boutique d’Astel

Comparez et activez vos abonnements avec Astel

Logo Astel

Nous comparons les packs Internet, TV, téléphone et GSM qui collent à vos besoins, et nous occupons de votre changement d'opérateur.

Vous recevez le cashback Astel en plus de la promotion de l'opérateur.

Astel pour les particuliers :

Astel pour les indépendants :